Magazine Focus Emploi

Campagne Mutualité Française : l’effet max de l’éphémère

Publié le 23 octobre 2007 par Bruno Benchetrit

384912.jpg

Simple et choc : les 3 pleines pages consécutives diffusées ce matin et uniquement aujourd'hui (23 octobre) dans 17 titres de PQN par la Mutualité Française nous ont réveillé de l'engourdissement. 3 belles et simples images qu'on dirait shootées par le même photographe. 3 images de meeting et une simple accroche; Ségolène Royal (“17 millions de personnes”), Nicolas Sarkozy (”19 millions de personnes”), et sur la révélation de ce short-teasing, Jean-Pierre Davant, président de la Mutualité et son message concis : “38 millions de personnes protégées par les mutuelles veulent un système de santé efficace et solidaire”.

Le choix du support n'est pas innocent : les images politiques prennent toute leur dimension “actu-drama” au sein d'un journal quotidien et cette campagne éphémère dépasse le simple cadre de la publicité; c'est intelligemment provoquant : Ce n'est pas de la pub mais de l'interpellation des Français, du Parlement et du gouvernement… Le message de cette campagne qui ne dure qu'un jour, c'est d'attirer l'attention sur les propositions de la Mutualité au moment où débute à l'Assemblée l'examen du projet de budget de la Sécurité sociale…”

Coût de l'éphémère : 1 million d'euros. Côté impact, on a vu de l'argent beaucoup plus mal dépensé… Ce n'est certes pas la première fois que la pub s'empare de vrais personnages politiques français, mais cette campagne, derrière son aspect sec, brutal et sans chichis, à l'ancienne, rappelle aux fondamentaux du métier : sans cosmétique, dire la vérité et la rendre intéressante…

La campagne est réalisée par l'agence H, nouvelle star du groupe Havas. A découvrir sur www.h-paris.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bruno Benchetrit 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte