Magazine Poésie

Chapeau

Par Lucifiote111

CHAPEAU


           L’ami Biggs a raccroché les gants

Mais il en reste deux trois devant

Qu’ont comme un gros besoin ardent

De pub et de célébrité et d’argent.

Le chauffeur et deux convoyeurs de fond

Se trimballaient de gros millions

A quelques mecs dans un fourgon

Contre un salaire de misère à la con…

Des employés disciplinés,

Obéissants et bien rodés

Et complètement habitués

A leur dangereux métier sous-payé !

Et c’est au cours d’une des tournées

Que deux entre eux ont constaté

 Un fourgon bien volatilisé

Car le chauffeur s’était tiré.

Onze millions d’euros

Et près de 50 sacs très gros

De billets non numérotés

Ca valait le coup de le tenter !

Et il ne s’en est pas gêné :

Bien disparue toute la monnaie

L’homme est aussitôt soupçonné

Mais il est trop tard pour l’arrêter…

Une grosse ‘perquiz’ au domicile

Confirme vite le mobile

Car tout le ménage est bien fait

Et son compte bancaire est liquidé.

Trop tard c’est mort pour le gauler

Car le coup était bien préparé !

Et même que ça a donné des idées

A un certain postier marseillais…

Mais pour un million seulement

Et le convoyeur est loin devant :

Il va encore falloir s’entraîner 

Pour réussir à le dépasser !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lucifiote111 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines