Magazine Séries

FlashForward [1x 07]

Publié le 09 novembre 2009 par Lulla

dnes_season4_flash_benford_

The Gift // 8 57o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_121349

   Pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, cet épisode le rappelle avec force : FlashForward n'est pas qu'une série mystérieuse, à la limite du fantastique, c'est avant tout une série de personnages. Et en cela, on peut dire que FlashForward est le nouveau Lost. Nous n'aurons pas toutes les réponses à toutes nos questions tout de suite mais nous aurons des cliffhangers à couper le souffle, des fausses pistes et des personnages attachants, parfois détestables aussi, mais qui se dévoilent au fur et à mesure et qui se découvrent. On ne peut pas dire que la grande Histoire de la série ait avancé dans cet épisode, une fois de plus certains diront. On n'en est qu'au 7ème épisode, j'ai envie de dire. Et je pense qu'il vaut mieux développer les personnages maintenant. C'est la priorité. Le reste viendra en temps et en heures. Une grande partie de l'épisode a été consacrée à un personnage qui était discret jusqu'ici, qui semblait même dispensable mais qui se révèle finalement le plus important de ce début de saison. Al Gough, en choisissant de se suicider plutôt que d'affronter la peur qui le ronge suite à ce qu'il a découvert dans son flashforward (qu'il allait tuer accidentellement une mère de famille célibataire), démontre que l'on peut échapper à son destin. Que tout n'est pas écrit. Et cela aura forcément des répercussions sur l'enquête et elle en a déjà sur les autres personnages qui appréhendent la vie autrement. Mark refait confiance à sa femme. Demetri se ré-investit dans sa relation avec Zoey et dans leur futur mariage. Tout semble désormais possible. C'est un twist extrêmement suprenant et qui devrait apporter beaucoup dans les prochains épisodes. Les personnages ne seront plus coincés dans leurs visions. D'un point de vue esthétique, la scène du suicide de Al était superbe. D'un point de vue historique, il est rare d'assister à un suicide (réussi) dans une série télé. D'un point de vue anecdotique, j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Alex Kingston. Malheureusement, je crains que sa participation à la série ne s'arrête là. 

   L'affaire de la main bleue n'était finalement qu'une fausse piste, dans le sens où elle n'a rien apporté à la grande Histoire. Cependant, l'idée d'un rassemblement presque apocalyptique entre personnes n'ayant pas eu de flashforwards était excellente. Mais peut-être n'en avons-nous pas fini avec cette histoire, d'autant que le gourou de ce culte a l'air bizarre... Deux personnages jusqu'ici inutiles ont été réunies pour créer quelque chose qui sera peut-être utile plus tard mais qui était plus mou qu'autre chose ici. La Baby-Sitter Nicole parlent Japonais et décrypte une partie du flash de Bryce qui nous est ainsi partiellement révélé. Il était avec une femme d'origine asiatique et... et c'est tout. Pas de quoi pour le moment susciter l'intérêt. Enfin, Aaron Stark a retrouvé sa fille, contre toutes attentes ! Je ne m'y attendais absolument pas, d'autant que tout dans cet épisode laissait croire qu'elle était bien morte. En même temps, on peut survivre avec une jambe en moins donc je trouvais son pote de guerre un peu trop catégorique quand il disait avoir assisté à sa mort. Mais du coup, la scène du flash est encore plus étrange si elle se réalise vraiment ! Elle va retourner combattre ? Non, impossible ! Mais où étaient-ils alors ? C'est perturbant et je crois encore plus maintenant que l'on sait que ça peut ne pas se réaliser.

vlcsnap_96602
            


// Bilan // Ce 7ème épisode de FlashForward marque un tournant dans sa courte histoire. Il est encore très difficile de savoir vers où ou vers quoi la série nous mène mais j'ai plus que jamais envie de le savoir !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines