Magazine Culture

Heroes : 2.02 Lizards

Publié le 05 octobre 2007 par Nicolas Dumont

heroes202_c

                  Diffusion originale : 01/10/2007

                  Chaîne : NBC

                  Audience : 11,96 millions

          Second épisode de cette nouvelle saison. L'heure d'assister à la première vraie interaction et rencontre entre différents Heroes. Contrairement à ce que je pensais, ce n'est pas Maya et Alejandro qui ont ce privilège mais plutôt Parkman. Impossible de ne pas penser aux jeunes demoiselles et de ne pas mettre de photo de Peter torse nu tant on nous le montre souvent au cours de cet épisode. Faites-vous plaisir. Passées ces quelques secondes de pensées perverses, concentrons-nous sur l'épisode.

          Maya et Alejandro. Alors que j'avais bien apprécié leur intrigue la semaine passée avec ce don de tueuse incontrôlable, on fait ici du surplace. Rien d'intéressant à se mettre sous la dent. Ils continuent leur fuite afin de rejoindre au plus vite les USA. La seule chose ayant titillé mon vif esprit est le rôle d'Alejandro dans tout ça. Il semblerait qu'il empêche sa soeur d'avoir ses accès incontrôlés de folie meutrière lorsqu'il est à ses côtés. Apparemment, il aurait également le pouvoir de faire revenir à la vie ceux que sa soeur a tués. Une façon de mourir originale avec ce liquide qui sort des yeux. 

          Hiro. Processus inverse de celui de Maya et Alejandro, j'ai été bien plus intéressé par ses péripéties médiévales japonaises que lors de l'épisode précédent. Comme quoi, tout s'équilibre dans l'univers. Hiro comprend que son voyage dans le continuum spatio-temporel a totalement modifié le passé. Takezo Kensei ne se comporte pas du tout comme un héros mais plutôt comme un alcoolique que l'on retrouve affalé contre des arbres.

heroes_202_b
Il se met donc en tête d'agir à la place de celui-ci tout en faisant croire que c'est bien Takezo Kensei qui est l'auteur des actes héroïques. C'était assez marrant de voir Hiro bien insister à chaque fois sur le fait qu'il était TakezoKensei en parlant de lui à la 3ème personne. Le petit dialogue entre les deux hommes lorsque Hiro lui fait comprendre qu'on le prend maintenant pour un héros était assez drôle aussi. Problème. Takezo Kensei se fait assaillir de flèches en pleine poitrine. Une mort inévitable. Oui mais non. Pas ici. Celui-ci se régénère à la façon de Claire. Est-ce là un de ses pouvoirs (et si oui, dommage d'encore une fois donner le même don à plusieurs personnes) ou bien est-ce là tout simplement un signe que l'on ne peut modifier le passé à ce point ?  Bien que moins ennuyante, cette storyline reste tout de même plus accessoire qu'autre chose. Il faudra tâcher de ne pas trop traîner dans le passé.

          Claire. Pas grand chose de super intéressant de ce côté là non plus. Elle remporte quand même un peu la palme de la bêtise et de la non-discrétion totale depuis le début de cette saison. Débarquer au travail de son père pour lui parler bien fort de ce qu'elle est censée cacher n'est pas très malin...Mais ce n'est rien comparé au fait de se couper un doigt de pied alors que West était derrière la porte. Bon, évidemment, la coincidence est un peu grosse de voir débarquer West juste à ce moment là...On peut tout de même comprendre l'envie de Claire de savoir de quoi elle est réellement capable et jusqu'où elle peut aller. On sait en tout cas maintenant qu'elle peut se couper un doigt et que celui-ci repoussera. Cool comme pouvoir non ? Par contre, je sens déjà que West va m'insupporter cette saison. Déjà qu'il n'est pas capable d'avoir un pouvoir original mais en plus, je lui trouve un air niais.

          Peter. Mis à part le torse nu du beau Peter new look cheveux courts, ça n'avance pas vraiment. Celui-ci est toujours amnésique et se voit contraint de venir en aide à des bandits s'il veut récupérer une boîte contenant des informations le concernant. L'intrigue de l'amnésie peut néanmoins être intéressante dans le futur.

         Mohinder. J'ai laissé les deux meilleures parties pour la fin. Mohinder tout d'abord. Il a accepté la proposition de la compagnie afin de s'y infiltrer. Il y a un point que je n'avais pas abordé dans la review de l'épisode précédent mais que j'apprécie pourtant. Il s'agit de la maladie qui touche certains Heroes. Deux cas avaient été répertoriés

heroes_202
jusqu'à présent : la soeur de Mohinder et Molly. On n'oublie pas cela et ça fait plaisir de voir que cette idée était déjà bien présente dans les esprits des scénaristes dès le début de la saison 1. La compagnie renseigne un nouveau cas et envoie Mohinder sur place. Où ça ? A Haïti. Impossible dès lors (enfin pour moi mais comme je l'ai déjà dit, j'ai l'esprit vif) de ne pas directement penser à une vieille connaissance de la première saison : l'Haïtien. Et, en effet, c'est bien lui que l'on retrouve, bien mal en point, affalé dans son lit. Le seul remède ? Le sang de Mohinder. A défaut d'être un Heroes, il est le seul capable de les sauver. J'aime bien cette idée de la maladie qui touche certains Heroes. Il faudra voir quelle est son origine et si elle touche certaines personnes préférentiellement. Quoiqu'il en soit, une fois l'Haïtien guéri, Mohinder entube la compagnie et laisse échapper celui-ci. Et où le retrouve-t-on ? Dans la célèbre compagnie de photocopies de papa Bennet. Un duo qui fera plaisir à retrouver. Un petit bonus : Mohinder qui retrouve l'Haïtien et qui lui parle français.

          Parkman, Molly, Nathan, Angela et Ando. Tir groupé. Non pas pour expédier la fin de cette review. Loin de là. Mais juste car c'est le premier véritable croisement entre plusieurs Heroes. L'histoire du meurtre du père de Hiro, du fameux symbole et des visions de Molly reste la partie intrigante et la plus intéressante de ce début de saison. Le côté le plus noir aussi. Je n'y avais pas prêté attention lors du précédent épisode mais sur les dessins de molly, on peut retrouver ce fameux symbole. Un symbole qui représente également le fameux chevalier Takezo Kensei. Un symbole que tous les anciens tels Linderman ou le père de Hiro reçoivent avant de se faire tuer mystérieusement. Une sorte de vengeance. Mais de qui ? Pourquoi ? La scène où Angela se fait agresser fait froid dans le dos. Une sorte de puissance mystique, sombre, mystérieuse. Sans aucun doute la grosse menace annoncée par Molly.

                        *******************************************************************************

         Au final, un épisode assez moyen. Pas qu'il soit ennuyant. Non. C'est juste qu'il ne fait pas vraiment avancer les choses. Mais il y a du potentiel pour le futur. L'amnésie de Peter est intéressante à creuser tout comme les objectifs de cette mystérieuse compagnie. La meilleure partie étant sans conteste l'intrigue autour de ce mystérieux symbole et agresseur. Toujours pas de nouvelle de Niki ou Micah mais manquent-ils vraiment à quelqu'un ?

                         *******************************************************************************


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nicolas Dumont 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte