Magazine

EADS militarise ses ambitions

Publié le 09 novembre 2009 par Theatrum Belli @TheatrumBelli

La stratégie d'Airbus reflète celle de sa maison mère. Anticipant une crise de l'aéronautique civil, EADS accélère ses développements dans la Défense.

Lobbying ultraperformant jusqu'au sein même des ambassades... Dans la bataille qui l'oppose à Boeing pour le mégacontrat des avions ravitailleurs de l'armée américaine, chiffré à 35 milliards de dollars, EADS bénéficie de renforts diplomatiques. « Nous essayons de mettre en avant l'option d'un partage du marché 50/50 entre Boeing et Airbus, mais l'idée dominante ici reste que cette solution reviendra plus cher en coûts d'exploitation et de maintenance. Nous mettons pourtant en avant des études qui montrent que cela ne sera pas plus coûteux », confie Pierre Vimont, l'ambassadeur de France aux Etats-Unis. Un soutien d'autant plus bienvenu qu'EADS et son partenaire Northrop Grumman s'estiment lésés dans cette bataille. « Ce qui nous gène le plus, ce n'est pas que notre principal concurrent ait eu accès à notre prix mais plutôt à la décomposition de celui-ci en fonction de toutes les composantes de notre offre », regrette David Vernet, le directeur du marketing d'Airbus Military.

Lire la suite sur USINE NOUVELLE.COM


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Theatrum Belli 20892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog