Magazine France

la domination masculine

Publié le 10 novembre 2009 par Polluxe

C'est le titre provocateur d'un film qui sortira le 25 novembre. L'auteur Patric Jean " s'attaque à nouveau à un phénomène social tabou : le " patriarcat " et veut que " les spectateurs se disputent en sortant de la salle ". Ça promet ! Olympe va adorer.

L'argument :
Peut-on croire qu'au XXIème siècle, des hommes exigent le retour aux valeurs ancestrales du patriarcat : les femmes à la cuisine et les hommes au pouvoir ? Peut-on imaginer que des jeunes femmes instruites recherchent un " compagnon dominant " ? Que penser d'hommes qui subissent une opération d'allongement du pénis, " comme on achète une grosse voiture " ?
Si ces tendances peuvent de prime abord sembler marginales, le film nous démontre que nos attitudes collent rarement à nos discours. L'illusion de l'égalité cache un abîme d'injustices quotidiennes que nous ne voulons plus voir. Et où chacun joue un rôle.
A travers des séquences drôles, ahurissantes et parfois dramatiques, le film nous oblige à nous positionner sur un terrain où chacun pense détenir une vérité.
" La Domination masculine " jette le trouble à travers le féminisme d'un homme qui se remet en question. Une provocation qui fera grincer des dents...

La bande-annonce :

.
Disponible aussi sur le site du film un dossier pédagogique où l'on peut lire :

Au 19ème siècle, une importante littérature, écrite majoritairement par des hommes, est consacrée à la physiologie et étudie les différences physiques entre hommes et femmes.
[...] Dans ces travaux anciens sur l'anatomie [...] le clitoris qui est la principale zone de plaisir chez les femmes, est représenté sur certaines planches comme étant beaucoup plus petit que ce qu'il n'est réellement, comme s'il n'était qu'une partie " accessoire " de l'appareil génital féminin.
Alors que les femmes sont les seules à posséder un organe dédié seulement au plaisir, sans autre fonction. Un sacré avantage sur les hommes. Comme on peut l'observer sur la troisième planche, le clitoris (tout ce qui est en rose) est très grand et seule une toute petite partie (le gland) est visible. Quatre parties du clitoris, deux de chaque côté, entourent le vagin.
Les petites filles sont donc éduquées avec l'idée qu'elles ont quelque chose en moins (la verge) alors qu'elles ont quelque chose de plus !
[...] Les femmes aussi ont des érections. Comme le pénis de l'homme, le clitoris renferme des corps caverneux qui se gorgent de sang sous l'effet de l'excitation.

Ça va pas arranger mes stats sur les moteurs de recherche, mais bon, tant pis...
.
la domination masculine


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Polluxe 1019 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte