Magazine Sortir

Le short du moment : l’Avant-Comptoir

Publié le 10 novembre 2009 par Chrisos

Beaucoup de bruit pour pas grand chose sur les blogs et dans la presse en ce moment, autour de l’Avant-Comptoir, à Odéon. Après l’overdose KGB en septembre, j’ai l’impression que l’Avant Comptoir risque de revenir souvent.

L’Avant-Comptoir de Camdeborde, ou comment relancer un petit local qui était surtout connu pour ses crêpes, et ses sandwiches, mais qui n’était pas ouvert aussi tard que feu la petite crêperie, et qui surtout, n’offrait pas vraiment de gros avantage (à part au niveau de la qualité, et encore, en baisse par rapport à l’ouverture) face à la concurrence du quartier. Bref, un semi-échec pour le pape de la bistronomie.

Relooking, nouvelle formule, pour améliorer un peu l’occupation des lieux et rentabiliser ces quelques mètres carrés onéreux. On insiste moins sur la partie fast food (crêpes et sandwiches), vive la montée en gamme. Montée en gamme, oui, pas en confort : on ne peut pas s’assoir. Redoutable snobisme parisien qui trouve génial de dépenser plus de vingt euros en liquides et solides tout en restant debout. D’ici quelques temps, certains paieront pour avoir le droit de participer à un pique-nique! Pourquoi ne pas louer les emplacements sur le pont des Arts.

Dans les bars à tapas ou pintxos, si tout le monde ne peut pas s’assoir, il y a toujours des tabourets. Honnêtement, chez Mc Do, si on veut, on peut s’assoir! Enfin bon, la soirée de lancement (cf. Paris Kitchen) a bien marché (YC était même présent, je regarderai quand je passerai devant pour voir si c’est souvent le cas)  et le résultat ne se fait pas attendre : tout le monde bêle dans la même direction.

Le FigaroScope, pour être sur de tenir un scoop, n’a pas hésité à en parler avant son ouverture, il y a 6 mois. Yvonne est une des premières à en parler, suivie de Guillaume (DJ7), pour la partie sandwiches. Emmanuel Rubin lui décerne 3 cœurs le 27 octobre. L’Express aime beaucoup. MyLittleParis n’en est plus à une énormité près : Yves Camdeborde n’est pas un chef étoilé Michelin. Côté anglophones, Serve it forth, Dorie Greenspan sont déjà conquises. Même Meg Zimbeck succombe!

Rédigé par chrisos


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine