Magazine Asie

La Chine et le pétrole

Publié le 10 novembre 2009 par Recrrr

La Chine et le pétroleLa Chine et le pétrole

Achats, alliances, prêts : la Chine utilise sa puissance financière pour diversifier ses fournisseurs.

La Chine est désormais le premier opérateur étranger dans le secteur pétrolier en Irak, pays détenteur des troisièmes réserves mondiales. Pékin a la mainmise des ressources pétrolières.

La compagnie chinoise CNPC a signé la semaine dernière un accord définitif pour exploiter le plus grand champ du pays, Roumaila, dans le sud, dont les réserves sont estimées à 17,7 milliards de barils.

Une stratégie d'achat de produits en Chine qui contraste avec la politique d’acquisition tous azimuts qui s’est poursuivie ces derniers mois. Pékin avait dû renoncer en 2005 à l’achat de l’américain Unocal devant la levée de boucliers politiques à Washington, mais depuis, les sociétés chinoises, toutes aux mains de l’État, ont multiplié les prises de contrôle dans le ­secteur pétrolier.

Sinopec a acheté en juin la compagnie internationale Addax, présente au Kurdistan, pour 7,2 milliards de dollars (5,27 milliards d’euros). Cet été, Sinochem s’est offert le britannique Emerald Energy pour 619 millions d’euros.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Recrrr 4125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog