Magazine Info Locale

Le RRQ à la rescousse

Publié le 10 novembre 2009 par Politicoblogue
RRQ

RRQ

Le chef du Bloc québécois a décidé qu’il n’avait pas de temps à perdre avec la venue des monarques anglais en sol québécois. La chef du Parti québécois abonde dans le même sens. « La monarchie, c’est dépassée. » Autrement dit, on prête serment à la reine, mais ça ne veut rien dire. Par conséquent, les députés « souverainistes » ne se joindront pas à la manifestation organisée par le RRQ, contre la visite au Québec du prince Charles et de son épouse, d’autant plus qu’ils craignent les « débordements ».

Lors du 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec, ils n’ont pas vu d’un mauvais œil la présence, sur les Plaines, d’un Anglais agitant le fleurdelisé ni celle de Michaëlle Jean et de Stephen Harper aux cérémonies. Quant à la reconstruction de la bataille, ils avaient tout bonnement résolu de ne pas y assister. Ils ont aussi estimé que la chanson anglaise avait sa place durant les célébrations de la Saint-Jean.

À quoi donc sert-il aux Québécois d’avoir des députés « souverainistes » ? Comment occupent-ils leur précieux temps ? En quoi se démarquent-ils de leurs confrères fédéralistes ? Qu’est-ce qui justifie leur présence à l’Assemblée nationale et au Parlement ? Qui représentent-ils ?

Les députés, en qui les Québécois ont mis leur confiance, se comportent en mauviettes. Ils rasent les murs. Ils se satisfont d’un travail de figuration dans le grand théâtre canadien. Ils ne sont pas plus indépendantistes que le Québec est français.

Une fois de plus, ce sont les membres du RRQ qui montent aux barricades, qui ameutent la population. Mais, parce qu’ils ne reçoivent pas l’appui des élus « souverainistes », ils sont perçus comme une poignée de fous furieux, d’extrémistes, ce qui tend à déprécier la cause. Le RRQ abat le travail et les députés encaissent le chèque. Il n’y a qu’en campagne électorale qu’on les voit faire preuve d’une grande ferveur nationale : « Le Québec gagnant avec Pauline », « Reconstruisions notre Québec », « Debout », « Restons forts ».

Au lieu de snober le RRQ et autres « fanatiques » de l’indépendance, les députés « souverainistes » devraient s’en inspirer. La lutte pour la libération nationale ça se passe aussi dans la rue, aux côtés du peuple.

Que nos perroquets descendent de leur perchoir.

___________________________________ Politicoblogue.com \ Parce que la politique est partout!

Le RRQ à la rescousse


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Politicoblogue 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte