Magazine High tech

Le 1er virus dans l'iPhone serait l'oeuvre d'un étudiant australien

Publié le 10 novembre 2009 par Glandouillage

Ashley Towns a 21 ans et est étudiant près de Sydney en Australie.
Le 1er virus dans l'iPhone serait l'oeuvre d'un étudiant australienIl revendique la paternité du premier "ver" capable de contaminer l'iPhone d'Apple. Baptisé "Ikee", ce premier "ver" dans le smartphone de la marque à la pomme est inoffensif et il ne contamine que les iPhone jailbreakés, c'est-à-dire ceux qui ont été débloqués par leurs utilisateurs. Souvent, les propriétaires d'iPhone les débloquent afin d'y installer des applications qui n'ont pas été approuvées par Apple... mais ils le font à leurs risques et périls.
En créant "Ikee", Ashley Towns affirme avoir voulu attirer l'attention d'Apple sur une faille de sécurité qui touche les iPhone.
Rick Astley Le ver agit en remplaçant le fond d'écran par une photo de Rick Astley, un chanteur anglais des années 80 rendu célèbre par son tube "Never gonna give you up". Ironie de l'histoire, le tube de Rick Astley a connu récemment un formidable retour grâce à la mode du "Rick-rolling".
La blague consiste pour les internautes à faire croire à son destinataire qu'il va cliquer sur un lien pertinent mais le redirige en fait vers le tube de Rick Astley. Ce ver n'est pas très dangereux puisqu'il ne fait que modifier le fond d'écran de l'appareil.
L'étudiant souligne qu'il aurait pu créer un ver bien plus nuisible (lecture du carnet d'adresse, envois de sms...). Reste que ce ver existe désormais et qu'Apple va devoir corriger la faille de sécurité très rapidement.
Le risque, si tel n'était pas le cas, est que des gens moins bien intentionnés qu'Ashley Towns ne modifient "Ikee" pour en faire un ver bien moins sympathique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Glandouillage 27280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines