Magazine Société

Raoult d'égout

Publié le 12 novembre 2009 par Micheltabanou

Eric Raoult en avant-garde du Sarkosysme et pilier de l’expression nivelée s’est illustré en s’attaquant à la liberté de Marie Ndiaye en évoquant un droit de réserve, immaginaire, des Goncourt !

Pour mieux comprendre l’affaire reprennons l’interview des Inrocks: « Vous sentez-vous bien dans la France de Sarkozy ? »
Marie Ndiaye:
« Je trouve cette France-là monstrueuse. Le fait que nous (avec son compagnon, l’écrivain Jean-Yves Cendrey, et leurs trois enfants – ndlr) ayons choisi de vivre à Berlin depuis deux ans est loin d’être étranger à ça. Nous sommes partis juste après les élections, en grande partie à cause de Sarkozy, même si j’ai bien conscience que dire ça peut paraître snob. Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité… Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux. Je me souviens d’une phrase de Marguerite Duras, qui est au fond un peu bête, mais que j’aime même si je ne la reprendrais pas à mon compte, elle avait dit : « La droite, c’est la mort. » Pour moi, ces gens-là, ils représentent une forme de mort, d’abêtissement de la réflexion, un refus d’une différence possible. Et même si Angela Merkel est une femme de droite, elle n’a rien à voir avec la droite de Sarkozy: elle a une morale que la droite française n’a plus. »

C’est cette liberté de ton et de critique à laquelle le Raoult d’honneur s’est attaqué et demandant à l’écrivaine de la fermer ! Un Goncourt et ta gueule !

La réaction des Goncourt a été immédiate pour condamner cette dernière imbécilité verbeuse du tonitruant Raoult qui n’en n’est pas à sa première salve liberticide ! Malheureusement des Raoult il y en a partout et je sens même que certains seront prêt à copier/coller sa méthode pour s’inscrire dans un débat des idées uniformes. Regardez attentivement son portrait on croirait en avoir croisé dans notre bonne ville!

Raoult d'égout


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine