Magazine Société

Obama, Goldstone et les Conventions de Genève

Publié le 13 novembre 2009 par Robocup555

Lors de son discours commémorant la Journée du Martyr, Hassan Nasrallah, le leader charismatique du Hezbollah Libanais a fait 3 remarques très pertinentes et sur un ton d'ironie :

1- Au sujet d'Obama, il a dit que l'accession du premier Président noir issu du tiers-monde était porteur d'espoir. Or, pour la première fois dans l'histoire, une armée américaine s'installe en Israël en prévision d'une guerre contre le Liban, Gaza et l'Iran, chose qu'on n'imaginait pas même à l'époque de Bush.


2- Au sujet du rapport de Goldstone et de son adoption par l'ONU, il a dit que ce rapport condamnait autant Gaza qu'Israël, mais que la victime, Gaza, était prête à accepter cette condamnation quoique injuste et disproportionnée pourvu que son bourreau soit condamné; le comble de l'ironie a t il ajouté.

3- Au sujet de la drogue, il a dit que "c'est un fléau qu'il faut combattre aussi bien au Liban que chez l'ennemi bien que celui ci nous accuse de trafic de drogue". Il a rappelé à ce propos que lors d'une bataille, un combattant est venu informer le prophète Mohammed qu'une source d'eau coulait à l'endroit où se trouvaient ses adversaires et s'il pouvait de ce fait l'empoisonner. Le Prophète a refusé en précisant que les civils allaient étre contaminés et que ce serait alors un génocide. La drogue, a ajouté Nasrallah, comme l'arme nucléaire, est contraire aux précepts de l'Islam.

N'est ce pas le Coran qui a jeté il y a 14 siècles les bases des Conventions de Genève ?

Lire discours complet sur note précédente


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Robocup555 61 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine