Magazine

Le "Musée du Slip" de Jan Bucquoy

Publié le 13 novembre 2009 par Francis75

On peut se poser la question de savoir pourquoi un pays aussi petit que la Belgique compte parmi ses sujets un si grand nombre d'hurluberlus provocateurs, artistes déjantés, acteurs foutraques, écrivains et chanteurs décalés....
Peut-être parce qu'il s'agit d'un "plat pays" au climat gris et réputé déprimant?
Ou bien parce que depuis des décennies, il vit une situation politique parmi les plus absurdes au monde et qui donnerait envie de s'en échapper par l'absurde aussi...?
Alors de Brel à Devos, en passant par Poelvoerde et Geluck (le Chat), d'Amélie Nothomb et Magritte à Johnny Halliday (faut-il le rappeler, il est belge de naissance, français par ses chansons et suisse par ses impôts...) et j'en passe (sans oublier la BD, bien sur !!), il semble que la Belgique ait depuis longtemps un furieux besoin de rigoler et de faire rigoler ses voisins...
(bon, vous me direz qu'Adamo est belge aussi, hein...)
Et ce n'est pas Jan Bucquoy qui dira le contraire, une fois !
Qui? Le plus allumé des artiste contemporains belges est de passage à Paris pour une expo étonnante et au goût de certains, dérangeante...
Depuis 25 ans, ce célèbre agitateur, auteur notamment de "la vie sexuelle des belges" et grand ami de l'Entarteur, Noël Godin,  a ouvert le seul Musée du slip connu dans le monde, à Bruxelles...
Il a demandé à plus de 500 personnalités de la scène politique et culturelle francophone de faire don d'un sous-vêtement, ensuite exposé (euh...lavé d'abord...), avec un certificat d'authenticité et parfois une dédicace du donateur.


Caleçon du présentateur Guillaume Durand
*

En Belgique, habitués aux frasques du bonhomme, les "donateurs" furent nombreux et pour certains, illustres, comme cette politicienne culotte de la Ministre belge de la Culture


(imaginer que cette haut fonctionnaire portait une culotte aux couleurs de son parti me la rend particulièrement sympathique...)

Ou encore "haut en couleurs", comme le calbute de Plastic Bertrand ! ("Ca plane pour moi!", vous vous rappelez??)


...Alors qu'en France, pourtant pays de la gaudriole et de l'humour cassoulet, seule une poignée de courageux fit l'offrande d'un de leurs dessous...
Parmi eux, on peut citer Corinne Maier, écrivain, connue pour avoir été licenciée d'une grande administration après avoir écrit "Bonjour Paresse", éloge pratique du glandage organisé au bureau.

*

Ou bien encore Picha, dessinateur et réalisateur du cultissime "Tarzoon, la honte de la jungle", seul dessin animé français encore classé X...


Picha
*

Mais on peut aussi voir la culotte de scène de la célèbre "Madeleine Proust" alias Lola Sémonin, avec qui j'ai passé un délicieux moment d'échange.


(Lola Sémonin)
*

*

Mais Jan Bucquoy, considérant que "nous sommes tous égaux quand on se retrouve en slip" a aussi pensé à nos grands Hommes, comme en témoigne cette série de tableaux...


*

*

Rimbaud (mais il y avait aussi Marx, Freud, Malraux...)
(je précise pour les mal-comprenants que Rimbaud et Sarkozy n'ont jamais été donateurs de Jan Bucquoy...)
*

Enfin, l'homme s'est aussi attaqué à un monument national belge, en la personne de Tintin, qui prouverait que non seulement il était sexuellement actif mais aussi que Milou avait bien un orifice anal, contrairement à ce qu'Hergé a toujours voulu nous faire croire...


(notez la ressemblance frappante ! c'est Tintin avec 30 ans de plus, non?)
*
Enfin, pour finir,  un piège subtil : un "caméraman" muet s'est promené durant tout le vernissage avec cette grossière caméra en carton et objectif en cul de bouteille, comme un vrai professionnel de l'image...
Le public, se rendant compte de la supercherie, se mettait à faire l'imbécile devant, grimaces à gogo, etc...
Mais bien sur, il y avait un vrai caméscope à l'intérieur....


*

"Le Musée du slip", installation de Jan Bucquoy, à l'espace Immanence

*

Vous avez trouvez ça drôle? stupide? de mauvais goût?
Alors pour moi, la vraie provocation, ce n'est pas qu'un artiste mette un string sur la tête de Chirac ou qu'il fasse sodomiser Milou par Tintin...
Pour moi, la vraie provocation, ce sont les 700 milliards de dollars soulevés en quelques jours à l'automne dernier pour sauver des banques qui se sont fourrées seules dans le pétrin, alors qu'un centième de cette somme suffirait à éradiquer la faim en Afrique.... Ces mêmes banques, qui aujourd'hui même, refont des profits colossaux, en répétant exactement les mêmes erreurs, malgré les guignolades gesticulatoires des  politiques...
C'est la mine anti-personnel qui déchiquette un enfant asiatique chaque heure par an mais qui coûte moins cher que le préservatif qui aurait sauvé sa mère du Sida.
C'est le premier laboratoire mondial qui refuse toujours de délivrer des médicaments génériques (donc sans aucune rentabilité) contre le Sida en Afrique mais qui vient de vendre pour des dizaines de milliards à des pays déjà sur-médicamentés un vaccin anti-grippal qui ne donne aucune certitude de prévention et d'innocuité...
La liste de mes rigolades internes serait trop longue, j'arrête là et je me met un slip sur la tête...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Francis75 689 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte