Magazine Autres sports

Ce n’est qu’un au revoir mes frères – Ramassis de notes #1 - Match final de la Coupe Dunsmore

Publié le 16 novembre 2009 par Allezlesbleus
Ce n’est qu’un au revoir mes frères – Ramassis de notes #1 -  Match final de la Coupe Dunsmore
Et nous y voici dans notre dernier "Ramassis de notes" pour la saison 2009, alors trêve de bavardage et plongeons :
Tous les longs ballons lancés dans les airs par Groulx semblaient trouver leurs destinataires. De l’autre côté, autant la semaine dernière on maitrisait bien cet aspect, autant cette semaine, si l’on excepte la longue passe qui a mené au touché de #13 Youssy Pierre, on semblait off. Il faut dire Youssy semblait ennuyé par une blessure à un genou.
Nos receveurs n’ont pas été au niveau de leurs opposants : #18 Rivet a échappé deux passes, #19 Frank Bruno une et #80 François Leclerc, une également.
Les receveurs de Qc city…. Oufff on dirait qu’ils sortent tous du même moule. Il doit y avoir quelque part dans un sous-sol obscur du PEPS, une usine de clonage de receveurs qui les fait grands, forts, bloquant comme nul autres dans la LFUQ et avec de bonnes mains.
Les ballons déviés des R & O se ramassaient dans les mains de leurs coéquipiers, ceux des Carabins, non.
#98 Garlins Duclervil et #2 Hamid Mahmoudi voulaient vraiment faire leur marque pendant ce match en revenant pour ce match crucial malgré des blessures compromettantes, ils n’ont malheureusement pas pu jouer rendre justice à leurs talents.
Christopher Milo a outbotté #15 PP Gélinas, réussissant tous ses placements, PP manquant ses 2 tentatives. Du côté des bottés de dégagement, même après sa blessure, il parvenait à viser les coins et faire parcourir une distance respectable à son ballon. Il a vraiment permis à Qc city de dominer au chapitre des verges échangées au cours des bottés. Lorsque les Carabins ont repris le momentum au début du 3e quart, on a perçu immédiatement la différence sur le positionnement sur le terrain.
Suite à la blessure auto-infligée à Christopher Milo, ça été intéressant de voir tout le Carabins bashing qui s’est fait au PEPS, les forums et les Twitters en peu de temps jusqu’à ce que Radio-Canada en fasse la lumière… On sent que c’est vraiment un sport chez les amateurs d’Ashton. Milo a été impressionnant de revenir dans le match, boitant et titubant et réussissant tout de même à faire un coffin corner à la fin du match…
À l’exception d’un retour du #81 cousin Couvin et de Guillaume Rioux en première demie, les équipes de couvertures ont été intraitables de chaque côté, #58 Christopher Alarie & #14 Nicolas Guimond et le #11 Victor Amédée de Soltendieck (on essayait de ne pas l’écrire cette année) en tête.
Plessius vs #8 Rotrand, on n’a pas fini de voir ce match-up au cours des prochaines années.
Frank Bruno a réussi à arracher le ballon à Sam Lavaud à la suite d’une interception avec un coup du pilon directement sur le ballon. Avec 100 livres de différence, il faut le faire. Son retour du botté avec moins de 6 secondes à faire à la fin du match et son heads up play de sortir du terrain à 1.5 seconde aurait dû valoir 3 points supplémentaires aux Bleus.
#57 Alexis Rousseau-Saine, possède un GPS mental qui lui indique le positionnement du ballon qui lui permet de ramasser les échappés, tel un cueilleur de champignons en forêt…
Les courses au centre au premier jeu étaient vouées à l’échec, ce qui nous a amené souvent dans des situations de deuxième et long… dans ces situations, les bicolores sont passés maître pour forcer le QB tout en coupant le long jeu. Lorsque les Carabins pouvaient être en situation de 5 et moins, ils convertissaient quasi à tout coup.
Le rabbateur #91 Galax a réussi à gonfler ses stats d’un seul jeu, une passe rabattue, retombant dans les mains de Groulx, qu’il a transformé en sac par la suite… Il a connu, une fois encore, un très fort match, comme à son habitude, haussant son niveau de jeu à mesure que le match avance.
La seule erreur stratégique du R & O a été la mauvaise gestion du cadran à la fin de la demie qui aurait dû donner 3 points aux Bleus.
Le wildcat n’a pas été vraiment efficace cette fois non plus. Il semble que le fait que le wildcat n’en soit rendu qu’à une façon de faire courir Rotrand lui enlève beaucoup de son punch. On aimerait bien voir développer un wildcat qui intégrerait un QB dédié et qui ferait trembler les défensives adverses.
On vous reviens avec le #2 dans quelques heures...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allezlesbleus 3433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines