Magazine

Greenwashing : les français ne croient plus au développement durable

Publié le 16 novembre 2009 par Frédéric Bordage @greenit
Quintess - étude greenwashing - perception des français

Selon la récente étude « Etat des lieux et perspectives du Green Marketing » de Quintess, les français se méfient de plus en plus du greenwashing. 78% ne font pas confiance aux discours environnementaux des entreprises. 80% estiment que le terme « développement durable » est galvaudé et que les entreprises communiquent de façon incohérente sur ces sujets. Logiquement, 75% des consommateurs ont une opinion détestable de ces entreprises.

Cette étude démontre que les discours trompeurs des entreprises ont un impact négatif sur le changement de comportements des français. Alors que 74% considèrent le changement climatique et 56% la crise économiques comme les deux sujets les plus préoccupants, 74% des personnes interrogées estiment que le développement durable est d’abord un moyen de se donner bonne conscience. Moins d’un français sur cinq considère le développement durable comme une nécessité que personne ne devrait ignorer. Bref, le greenwashing des entreprises a déjà découragé une bonne partie de la population ! D’ailleurs, ceux qui sont les plus exposés aux publicités et se sentent les plus concernés (18-24 ans) sont aussi ceux qui s’informent le moins et changent le moins leurs habitudes.

A caractéristiques égales, 94% des personnes interrogées préfèrent un produit « écologique ». Parmi les principaux freins, 60% estiment que le prix de ce produit ne doit pas dépasser 5% d’augmentation. Les français restent donc « scotchés » dans une logique de consommation de produits « verts » sans comprendre qu’il faut d’abord changer les usages. Bref, la schizophrénie entretenue par le greenwashing des entreprises (consommez vert, plutôt que consommer moins) commence à impacter sérieusement les français.

Pourtant, bien que l’énergie, l’automobile et l’alimentation arrivent logiquement en tête des sujets de préoccupation, les consommateurs sont particulièrement sensibles à une politique de développement durable concernant les équipements électriques et électroniques (électroménager, high-tech, télécommunication et internet).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Bordage 2605 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte