Magazine Football

Jeux de mains, jeux de vilains…

Publié le 19 novembre 2009 par Jnpaquet

19 novembre 2009 par J.N. PAQUET

La main de Thierry Henry
“Ma que cosa !!! Les Francesi se mettent à faire il cinema comme les Italiani !!!”

Bon, je l’avais dit avant le match aller Irlande-France, je supporterais l’Irlande dans ces deux matchs décisifs pour la qualification pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Etant Breton, je ne pouvais que supporter mes cousins celtes, c’est bien normal…

Pourquoi ne pas supporter l’Equipe de France ?

Tout simplement parce que je n’aime pas le style Domenech (en particuliers ses élucubrations concernant l’astrologie et l’importance du signe astrologique des joueurs qu’il sélectionne, etc.), tout comme je n’aimais pas le style Jacquet en 1998… et contrairement à beaucoup qui n’aimaient pas Jacquet en 1998 mais qui ont, depuis la victoire de la France, changé leur position sur le monsieur, je n’ai jamais changé d’avis et continue à penser que le sélectionneur de l’Equipe de France de 1998 n’avait ni le charisme, ni la stratégie pour porter ses joueurs vers la victoire finale. Victoire, il y a eu, mais ce fut entièrement le travail des joueurs, pas du tout celui d’Aimé Jacquet.

Qu’il gagne, qu’il perde, Raymond Domenech reste en place et à le soutient inconditionnel de la Fédération Française de Football. Son siège est bien chaud et il le restera. C’est probablement écrit dans les étoiles, nous dira t-il.

Une histoire belge.

Le match de mercredi était une histoire belge pour la France. Incapable de marquer le premier but. Puis incapable de revenir à la marque quand les Irlandais s’offrent l’ouverture du score dans le prestigieux Stade de France qui avait vu la France gagner 3 buts à 0 contre le Brésil en 1998.

Il aura fallut attendre un double hors-jeu et une double main de Thierry Henry sur coup franc pour que la France sorte finalement de son trou qui risquait de signifier la fin du rêve sud-africain pour les Bleus.

Une main ? Quelle main ?

Evidemment, on peut sortir toutes les mains de l’histoire du football que l’on veut pour dire “allons, ce n’est pas la premiere fois qu’on voit cela”, “Maradona l’a fait avant lui en 1986″, etc. Mais il faudrait bien un jour mettre une fin à ce comportement d’anti-jeu. Et bien pourquoi pas aujourd’hui ?

Footballeurs : les nouveaux rôles-modèles.

Il faut aussi voir quel rôle-modèle Thierry Henry devient pour tous les gamins qui feront la même chose samedi ou dimanche dans leurs clubs respectifs, et qui diront aux arbitres et à leurs entraineurs que Thierry Henry l’a fait en direct à la télévision, que personne n’a rien dit, et que cela a surtout permis à la France de se qualifier pour la Coupe du Monde !

Après Zidane, autre rôle-modèle qui a donné un coup de boule en finale de la Coupe du Monde en 2006, et que tous encore aujourd’hui regardent comme un héros (!!!???!!!), voici donc Thierry Henry ! Qui sera le prochain sur la liste ???

Tony Cascarino, ancien joueur de l’Olympique de Marseille, a écrit dans sa chronique du Times que “Thierry Henry est un tricheur hypocrite qui a terni sa réputation pour de bon”.

La victoire aux tricheurs ?

Non… désolé… Cette équipe de France ne méritait certainement pas de se qualifier ni sur ce match, ni sur la saison de qualification qu’elle a osé faire.

La Main de Dieu - Titre du journal L'Equipe 19/11/2009
Le miracle de la main de Thierry Henry, “The Hand of Frog” (la main de la grenouille), comme le dit si bien ce matin un journal irlandais, le Belfast Telegraph (http://bit.ly/HandOfFrog), ne va apporter qu’une seule chose aux Français : amener le monde entier à regarder l’Equipe de France comme une équipe de tricheurs qui s’est qualifiée en usant de la main ! Et personne ne viendra parler de “la Main de Dieu” comme le titre le journal L’Equipe aujourd’hui.

Par conséquent, la FIFA devrait se réunir et décider de sanctionner la France pour cette tricherie (d’autant que Thierry Henry l’a lui-même avoué à la presse : “Je l’ai touchée de la main, mais je ne suis pas l’arbitre…”), en la disqualifiant de la Coupe du Monde.

Et la vidéo dans tout cela ?

Michel Platini, Président de l’UEFA, est contre. Mais pouquoi ne pas profiter de l’occasion pour finalement introduire officiellement la vidéo dans les grands matchs internationaux afin de ne plus se retrouver dans ce genre de situation ?

Toujours dans le domaine de la vidéo, mais dans un autre registre, il y a le jounal Times qui publiait aujourd’hui un article sur Thierry Henry et les supporters irlandais qui souhaitent boycotter les produits pour lesquels le joueur fait de la publicité. Soudain, une publicité pour la bière irlandaise Guinness explose dans le nez de Thierry Henry… admirez plutôt l’effet qui n’était pas prémédité !

Allez… on la rejoue ?

Le ministre irlandais de la Justice, Dermot Ahern, a quant-à lui demandé à la FIFA de rejouer le match retour des barrages perdu par l’Irlande, en faisant appel au conseil d’administration de la FIFA. “Ils ne l’accepteront sûrement pas. Ils n’ont jamais accepté ce genre de choses dans le football, mais nous devons essayer”, a-t-il déclaré, avant d’ajouter que “des milliers de jeunes irlandais sont dévastés. Et si on ne rejoue pas le match, on leur explique qu’il faut tricher pour gagner.” Le ministre estime qu’il a d’autant plus le droit de demander un “replay” que Thierry Henry a admis sa faute.

La Fédération Irlandaise a elle aussi fait appel auprès de la FIFA et aimerait que le match soit rejoué : “Cette décision grossièrement incorrecte de l’arbitre a mis à mal l’intégrité du sport et nous demandons désormais à la FIFA, en tant qu’instance mondiale de notre sport, de faire en sorte que ce match soit rejoué”, indique d’ailleurs un communiqué de la fédération.

Pourquoi pas ?

Enfin, un groupe existe sur Facebook pour demander à la FIFA de faire quelque chose, soit disqualifier la France, soit rejouer le match : rejoignez-le…

Ce n’est qu’un jeu…

Pour terminer, n’oublions pas que tout cela n’est qu’un jeu, bien que cela se joue également en millions d’euros entre les sponsors, les férérations, les bonus des joueurs, etc.

Mais il y a bien d’autres problèmes dans le monde qui méritent certainement un peu plus de couverture médiatique qu’un simple match de football. Et puis n’oublions pas que Nicolas Sarkozy est toujours président de la France, que le Sida est une maladie qui tue toujours, que des millions de personnes vivent sans-abri devant nos portes et ailleurs, que des millions de personnes meurent tous les jours de faim dans de nombreux pays dans le monde, etc.

Et puis il parait, c’est une information confirmée par Raymond Domenech, que la fin du monde est pour le 21 décembre 2012 ! Alors…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jnpaquet 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines