Magazine Europe

Jour J pour l'Europe, pour Van Rompuy et pour la België-gique

Publié le 19 novembre 2009 par François Collette

Nous sommes enfin arrivés au « grand soir ». La tension est optimale en Belgique où le bon peuple intoxiqué par les médias attend avec impatience la nomination de « son » Herman qui par chance est le poulain du tandem Sarkozy-Merkel. 

Même les francophones (en tout cas une majorité d’entre eux), qui n’hésitent pourtant jamais à traiter l’actuel Premier ministre de flamingant, seront heureux de le voir sortir vainqueur du casting. Non pas pour voir un poids lourd de la politique nordiste quitter la scène belgicaine mais simplement par fierté nationale. Le chauvinisme est parfois bien difficile à décrypter.

Herman Van Rompuy sanctifié, les Belges ont-ils vraiment de quoi s’enorgueillir ? Ce n’est évidemment pas rien mais il faut rester les pieds sur terre, ce n’est pas non plus le pinacle. Le Président en devenir ne sera pas le président de l’Union européenne mais simplement le président du Conseil européen : un coordinateur-médiateur-directeur administratif aux ordres de certains chefs d’Etat et de gouvernement (la présidence tournante des Etats est maintenue) et aussi de la Commission Barroso.

Je n’en rajouterai pas. Je m’en voudrais de gâcher le plaisir de ceux qui y croient. Le meilleur moment de l’amour, c’est quand on monte l’escalier, a dit très justement Georges Clemenceau (merci Richard pour la référence). 

A bientôt pour la suite.

________________________

MISE A JOUR A 19H40

Mon billet a été publié juste à temps car il n’y a plus de suspense. L’affaire est faite, c’est Lui. C’est Le Monde qui l’affirme de source sûre depuis Bruxelles.

Ben voilà. Maintenant c’est au pays de Tintin et de Magritte que l’on va s’amuser.

________________________

Même les socialistes francophones (PS) sont heu-reux de l’honneur fait à la Belgique

Lucidité et amertume dans Le Soir :
Europe : pour l’ambition, on passera plus tard 

Superbe portrait acéré et sans concession dans le Figaro :
L’horloger des compromis impossibles

La presse européenne très critique sur le choix de Van Rompuy (Le Soir)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


François Collette 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte