Magazine

Les elus d'opposition s'expriment aussi

Publié le 03 novembre 2009 par Jean-Robert Bos

Coup de foudre en forêt du Coulin

', width: 600}); return false;">Les trois colistiers sur le site des Quinconces. (PHOTO C. E.)
Les trois colistiers sur le site des Quinconces. (PHOTO C. E.)

Trois conseillers municipaux d'opposition, Joël Confoulan, Dominique Hereyre et Mireille Oscade, ont déposé un recours gracieux auprès de la mairie contre la décision du Conseil municipal le 31 août dernier, à savoir la vente de presque 3 hectares de forêt communale du Coulin, face au Bassin (voir nos précédentes éditions).

Un projet d'Ehpad

Cette vente se ferait au profit de la société BNB qui souhaite bâtir en ce lieu un Ephad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). « C'est Le coeur naturel de notre ville », expliquent à l'unisson les élus d'opposition, qui qualifient ce massif boisé d'exceptionnel et estiment cette destruction « scandaleuse ». « Des centaines de promeneurs en font un lieu de promenade quotidienne, et c'est le dernier espace remarquable du littoral pour garantir la qualité de notre environnement ».

Ils dénoncent également une vente sans mise en concurrence en posant une question : « Pour quelles raisons la société BNB a profité de cette exclusivité avec des prix en dessous du marché, des avantages d'initiés et des privilèges étonnants. Une vente prévue à 188,67 ?/m² (premier lot) et à 184,21 ?/m² (l'autre), soit 84 740 euros de rabais entre les deux. Ce sont des prix de terrains de lotissements éloignés du centre-ville. Pour ce site exceptionnel, les contribuables perdront au moins 3 millions d'euros. »

D'autres sites

Les trois élus ont examiné le texte de la promesse de vente. « Il est indiqué que l'acquéreur est intéressé par la construction d'un Ehpad sur une partie du site, mais il n'est écrit nulle part que la société BNB s'y engage fermement. La mairie en est parfaitement consciente car elle s'engage simplement de son côté à autoriser un lotissement destiné à recevoir des constructions. »

À noter que la commune de Lanton va bientôt réaliser un Ehpad et les colistiers affirment qu'il ne peut pas y en avoir deux aussi proches géographiquement.

Tous concluent : « L'argument de la proximité de la RPA n'est pas déterminant dans le choix du site il en existe des plus centraux, moins touristiques et moins destructeurs. »

Le maire n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Auteur : Christian Esplandiu



SIGNER LA PETITION CONTRE L'EXTENSION

PORT DU BETEY ANDERNOS

SIGNER LA PETITION CONTRE LA DEFORESTATION

DE LA FORET DU COULIN ANDERNOS

petition

  • VOIR LES SIGNATAIRES PETITION SUR ANDERBLOG CONTRE
    LA DEFORESTATION DE LA FORET DU COULIN ANDERNOS

Voir la liste des signataires sur mesopinions.com


&

POUR LA FORET DU SAUVEGARDER COULIN DANS SON PERIMETRE ACTUEL.

La majorité du Conseil municipal a pris la décision de vendre 3 hectares de la propriété communale située dans la forêt du COULIN à une société de promotion immobilière pouvant y construire plus de 12 000 m²

de planchers avec 3 étages et 12 m de haut !!

La fiabilité de cette société est plus que douteuse pour avoir été en faillite plusieurs fois. Le groupe dont elle dépend Babcock & Brown est en liquidation judiciaire !! La plupart des sociétés françaises gérées ou ayant été gérées par M. Didier GRESPIER également . Nous n’avons aucune garantie de paiement. La manœuvre de cet acquéreur est d’acheter en dessous du prix du marché et de bénéficier d’une plus-value à la revente pour augmenter ses actifs et rassurer les banquiers. Au détriment des contribuables Andernosiens...

Le prix de vente est inférieur à celui préconisé par les Domaines et correspond à peine à celui de terrains à bâtir à la périphérie de la ville (185 €/m²) alors que de par sa situation exceptionnelle il devrait atteindre au moins 600 €/m². C’est un cadeau incompréhensible (plusieurs millions d’euros !) SANS mise en concurrence  qui est fait à cette société australienne traversant d’importantes difficultés financières ! (consultez Internet !)

Cette vente va défigurer définitivement ce site privilégié, cœur sensible de notre environnement et but de promenade favori des andernosiens et des touristes. Ce site naturel est le patrimoine intouchable de toutes les générations. NOUS DEVONS NOUS MOBILISER.

La construction éventuelle d’un établissement de soins pour personnes âgées pouvait se faire ailleurs. Ce n’est qu’un faire-valoir commercial pour vendre du terrain à bas prix pour y réaliser surtout des résidences de standing.

La Commune a besoin rapidement de cet argent pour financer le doublement (inutile) de la jetée…

Tous les élus de la majorité ou assimilé ont voté pour cette vente et cette déforestation : Philippe PERUSAT, Bernard CANCALON, Claire VENESI, Bernard EYMERI, Rolande PRUNIER, Joël CLAVE, Nicole MASSON, Jean-Pierre LAULOM, Jean-Jacques MONTANE, Bernard CAZENEUVE, Bernard LAHAYE, Albert BERTHELET, Marc BAQUE-CAZENAVE, Josiane BODIN, Marie-Josée HENIN, Evelyne WISNIEWSKI, Anne-Marie GRELAUD, Agnès AUDINET DE PIEUCHON, Dominique ARNAUD, Catherine LACAZE, Gérard VILLEPONTOUX, Chrystèle PALVADEAU, Jean-Grégory SIROU, Sophie DAQUIN et Philippe BACONNET.

Tous les élus de Mieux Vivre à Andernos ont voté contre : Joël CONFOULAN, Dominique HEREYRE, Mireille OSCADE, Michèle BERNIER


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Robert Bos 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte