Magazine Emarketing

Gardez un oeil sur la disponibilité de votre site

Publié le 30 mai 2008 par Christophe Da Silva

Lorsque votre site tombe en panne, vous êtes souvent le dernier à être au courant. Votre audience par contre, aura eu tout le temps de passer son chemin et il y a peu de chances pour que quelqu'un revienne pour tenter de se reconnecter. Mettre en place une surveillance externalisée est donc fortement recommandé pour tous ceux qui sont en charge d'un site commercial (vente ou générateur de contacts). Les services d'hébergement proposent souvent la surveillance de la disponibilité (uptime) du serveur sur leur réseau, mais cela ne représente qu'un des aspects des problèmes qui peuvent survenir.

Identifier les erreurs

Les erreurs ne sont de loin pas tous de la responsabilité de l'hébergeur, car l'accès à un site web fait appel à plusieurs paramètres et c'est toujours difficile pour un non-spécialiste d'identifier la cause réelle d'une erreur. Est-ce :

  • le serveur web qui est figé ?
  • la base de données qui est bloquée ?
  • le temps de réponse qui est anormalement long ?
  • une erreur de script qui ne permet pas d'accomplir les requêtes ?
  • le service d'envoi de mail (sendmail) qui est tombé ?
  • un problème de résolution DNS sur le serveur des noms de domaine ?
  • etc.

Il existe des applications qui peuvent se charger de lancer des vérifications de ce type, mais il est plus intéressant (et plus pratique) de prendre un abonnement auprès d'un fournisseur de service en ligne.

Si certains de ces services font uniquement la vérification de la disponibilité du site en se basant sur les protocoles d'erreur qui sont retournés par le serveur, d'autres vont bien plus loin et testent aussi la bonne marche des applications sur le site (formulaires de contact, processus de commandes, etc.). La méthode la plus souvent mise en oeuvre est le test du mot-clé. Si un certain mot est présent dans une page de confirmation, cela indique une réussite. Néanmoins, avec les applications de plus en plus complexes, cette méthode ne fonctionne pas dans tous les cas, et les services à utiliser nécessitent une configuration spéciale pour que le robot puisse effectuer correctement les requêtes nécessaires. Le but est de simuler la visite d'une personne humaine afin de trouver des problèmes qui ne sont pas forcément annoncés comme tels par le serveur web.

Si un problème apparaît, ou si le serveur retourne un code erreur, ou si la réponse est longue, alors un message sera envoyé automatiquement aux adresses (e-mail, sms) qui auront été indiquées. Avec une identification précise du problème, ce sera plus facile de savoir si cela concerne le gestionnaire du serveur, le développeur, le responsable du serveur DNS, etc., et gagner ainsi du temps précieux.

Avec l'importance que prennent les sites Internet pour les affaires des entreprises, la liste des entreprises proposée plus bas qui offrent ce type de services est loin d'être complète, car de plus en plus de sociétés se lancent sur ce marché. Le choix s'est fait sur quelques critères de base qui sont devenus incontournables :

  • Le service doit vérifier les différents services web (http, https, ftp, sendmail etc.)
  • Le service doit aussi vérifier les serveurs DNS
  • Le service doit proposer des avertissements par e-mail et sms (ou RSS)
  • Le service doit permettre de choisir de la fréquence de vérification
  • Le service doit offrir la vérification depuis différents emplacements géographiques

Les tarifications se basent presque toujours sur un forfait mensuel et sur le nombre de services à surveiller (par exemple: 2 services peuvent représenter deux sites http, ou un site http et un service de messagerie smtp. La très grande majorité propose aussi un service gratuit bridé et/ou 30 jours gratuits pour pouvoir tester.

Les services de vérification de disponibilité

Basicstate est un service gratuit. Les rapports ne sont qu’envoyés par e-mail et, même si les principaux tests de protocoles sont bien inclus, les informations sont limitées au minimum. basicstate.com

Wormly.com se focalise sur les serveurs en surveillant non seulement les protocoles habituels, mais aussi la santé des systèmes hardware pour diagnostiquer les problèmes potentiels à l'avance. Les prix vont de $7 à $70. www.wormly.com

Uptrends.com propose les services standards de vérification. Leur force réside dans la présentation très riche des résultats. www.uptrends.com

Siteuptime.com ont une offre gratuite basique. Pour les vérifications standards, il faut compter de $5 à $10. Le service SMS ne fait d'ailleurs partie que du «Advanced Plan». www.siteuptime.com

Pingdom.com est une société suédoise très dynamique qui offre une solution très complète dans une interface simple et agréable. Les tarifs vont de $9.95 à $39.95. www.pingdom.com

Pingwy.com est en français, et en plus des tests des protocoles, ils permettent la surveillance par mots-clés. La tarification démarre à €4.00, mais que avec pour 1 site en http. www.pingwy.com

Serviceuptime.com propose tous les tests standards avec en plus un contrôle des liens et des mots-clés dans les pages. Les tarifs vont de $4.95 à $52.50. www.serviceuptime.com

Site24x7.com offre un service très complet avec des tests sur les applications web et les contenus des pages en plus de la surveillance standard. Par contre, chaque service s'additionne pour le coût final et un service peut donc aller de $3-$5 (basique) à $30-$50 (standard) et bien plus. site24x7.com

InternetVista.com propose la surveillance complète, en français, ainsi que la vérification de mots-clés pour identifier si un processus s'est bien déroulé jusqu'au bout. www.internetvista.com

Watchour.com fait toutes les surveillances habituelles en plus des applications web, la structure et les contenus des pages. Pour les tarifs, il faut les contacter, même si leur FAQ parle de $21.95. www.watchour.com

Hyperspin.com est basé à Singapour, mais propose les interfaces en français. Ils permettent aussi la surveillance d'applications web et les contenus des pages. Leurs tarifs démarrent à $2 (1 service) et dépendent du nombre d’URL ou ports (services) à surveiller. www.hyperspin.com

WebLiveAlert.com ne surveille pas que la disponibilité, mais envoie aussi des alertes en cas de baisse de fréquentation (nombre de visiteurs et depuis les moteurs de recherche sur des mots-clés définis). Forfaits dès €19.00 par mois. www.weblivealert.com

Dot-com monitor est un des plus complets en terme de services et fonctionnalités, et ce, en plusieurs langues (dont le français). Cela a naturellement un prix, car les tarifs vont de $79.99 à bien bien plus en fonction du nombre de tâches et de leur fréquence. www.dotcom-monitor.com

Webmetrics.com est le service le plus professionnel sur le marché actuellement. Ils proposent, entre autres, des solutions qui permettent de simuler des transactions dans des applications développées en Ajax, Java, Flash, etc. En plus, ils peuvent faire des tests de montée en charge pour vérifier les capacités des développements et des serveurs. Aucune tarification n'est annoncée. www.webmetrics.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe Da Silva 933 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog