Magazine Focus Emploi

Avantages et limites du CV vidéo

Publié le 17 octobre 2008 par Sophie Dautremant

Dire que le CV vidéo fait couler beaucoup d'encre est peu dire tant le sujet devient désormais incontournable de tout article évoquant la recherche d'emploi et ses techniques actuelles.

A y lire de plus près on peut y découvrir combien les avis sont partagés, mais ces avis sont partagés pour des raisons si variées qu'il est parfois difficile de savoir si oui ou non le CV vidéo a de l'avenir et est un outil intéressant.

Etant donné qu'easy-CV propose un outil de CV vidéo vous devez bien vous douter que nous n'allons pas vous dire que le CV vidéo ne sert à rien, tout comme ceux qui ne proposent pas ce type d'outils s'attacheront à lui accorder peu d'importance, mais le débat ne se résume pas à une dichotomie oui/non, pour/contre ou noir/blanc ...

Un outil de plus, pas une fin en soi
Tout d'abord il est certain qu'il ne faut pas voir avec le CV vidéo un outil miracle qui va vous faire décrocher instantanément un entretien mais simplement un outil de communication complémentaire et non indispensable à une démarche globale de recherche d'emploi.

Un support à toujours compléter
Ensuite il est certain qu'étant donné que le format vidéo va prendre plus de 30 secondes de son temps à un recruteur il ne faut pas s'attendre à ce que seul un CV vidéo retienne son attention. C'est toujours dans une démarche plus complète (mot d'accompagnement, site web, CV à télécharger etc...) et avec quelques mots clés attractifs que l'on peut imaginer donner envie à un recruteur de prendre le temps de visionner un CV vidéo.

Un exercice difficile demandant un minimum d'entrainement
Par ailleurs ce n'est pas parce que les articles sur le sujet se multiplient et que les initiatives grandissent que la production d'un CV vidéo s'improvise. Croyez-vous que la première prise d'une scène de cinéma soit toujours la bonne ? Sauf à être particulièrement brillant il faudra multiplier les enregistrements avant d'obtenir un rendu correct minimal.

Une distribution à maîtriser
On parle beaucoup des CV vidéos parce que certains ont été largement distribués sur des sites de partage de vidéos et ainsi bénéficié d'une forte audience plus ou moins critique, plus ou moins objective... Mais on peut très bien choisir d'utiliser le CV vidéo de manière plus discrète, si on ne souhaite pas particulièrement faire courir le buzz, en indiquant son adresse uniquement à des destinataires choisis et n'autorisant pas la consultation publique.

Au-delà de ces quelques points les critiques sont encore nombreuses...

Le CV vidéo, un outil de discrimination ?
Sur cette question s'opposent 2 choix : "cela augmente les discriminations potentielles" contre "cela fait tomber les préjugés et barrières". En l'absence d'étude sur un échantillon représentatif intéressant et scientifiquement conçue il est difficile de trancher. La discrimination existe et existera toujours chez certains individus (de manière consciente ou inconsciente), d'autres seront prêts à changer s'ils se trouvent en situation contradictoire et c'est peut-être sur cette dernière catégorie de personnes que parfois le CV vidéo peut permettre de tordre le cou à certaines idées préconçues.

Le CV vidéo, sujet à humiliation ?
Là encore tout va dépendre de la visibilité que l'on va donner à son CV vidéo... Sur tout support où les commentaires sont possibles il faut s'attendre à ce qu'ils soient coriaces tant il est plus facile de critiquer que d'encourager pour tout un chacun intervenant anonymement ou pas. La discussion par commentaires est un avantage d'Internet mais est aussi la porte ouverte aux phrases assassines.
Bien entendu on peut trouver que Mathieu Vaidis "se la pète une peu" avec son CV vidéo au ton pouvant paraître un peu prétentieux mais pour en avoir discuté avec des recruteurs il n'a rien de si choquant...En revanche, à lire les commentaires d'internautes il serait maintenant un "looser superstar" (Source : Marianne)...et voilà le mot est lancé..."superstar"...c'est justement en voulant utiliser le CV vidéo en essayant de se transformer en "superstar"que l'on prend le plus de risques car ce n'est pas dans cette voie qu'à mon sens le CV vidéo a de l'avenir.

Le CV vidéo, peu utilisé par les recruteurs ?
Et oui, cela est vrai, mais cela est-il une raison suffisante pour dire que l'outil n'est pas intéressant ?
L'outil est encore trop jeune pour être largement utilisé, surtout quand on sait que déjà Internet n'est pas utilisé par tous pour recruter. Certains (que ceux qui ne sont pas concernés ne le prennent pas mal, et, si vous lisez ces lignes, a priori vous n'êtes pas concernés) sont encore bien peu habiles avec des fonctionnalités simples de l'Internet alors on ne va pas en plus leur demander de se mettre à la vidéo... Les nouveaux usages mettent toujours un certain temps à être adoptés par une majorité, un sujet dont on parle beaucoup n'est pas forcément synonyme de large pratique, on parle beaucoup des réseaux sociaux pour le recrutement or seulement 15% des recruteurs utilisant déjà Internet les utilisent ou compteraient les utiliser sous 3 mois selon CareerBuilder (Source l'Atelier)... (NDLR : 15% c'est peu ou beaucoup suivant ce que l'on souhaite démontrer ;))

Pour que son développement ait de l'avenir le CV vidéo doit savoir rester humble dans sa forme et être utilisé davantage comme une formule de pré-entretien, pas forcément diffusé à la terre entière, sauf dans le cas de profils des secteurs de la création et de l'audiovisuel où un montage élaboré et la manipulation de l'image viendront naturellement soutenir et illustrer des compétences (CV de Jonathan CV de Sebastian  CV de Marie )


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sophie Dautremant 65 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog