Magazine Coaching

Les coachs sont-ils des saints ou faut-il les brûler ?

Par Jean-Pierre Conduché
Les livres noires sur le coaching sortent les uns après les autres, les critiques fusent, les media condamnent, les professionnels se posent des questions... Et si je m'étais trompé sur les bénéfices de mon métier de coach, si mes valeurs humaines n'étaient pas cohérentes avec le coaching, mes convictions conforment avec mon métier d'accompagnateur, mes pratiques avec le respect de l'autre, mon soucis de l'aider à grandir, de le rendre encore plus autonome... Prendre du recul, accepter de ne pas savoir, être ouvert, sont quelques fondamentaux du coaching, je regarde donc avec attention ce qui est dit sur mon métier.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Pierre Conduché 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte