Magazine Science

La page du dimanche 22 novembre 2009

Publié le 22 novembre 2009 par Bruno K.

Idiomathique du jour

Lorsqu'un prof de maths évoque le caractère discriminant des mathématiques, il fait souvent du second degré.


Emile Lemoine

La page du dimanche 22 novembre 2009
Le mathématicien français Émile Michel Hyacinthe Lemoine est né le 22 novembre 1840.
Ses principaux travaux de recherche concernent la géométrie. Il s'est intéressé à la « géométrie moderne du triangle », et a obtenu de nouveaux résultats remarquables comme l'existence du point de Lemoine (voir symédiane).
On lui doit aussi la géométrographie qui traite des problèmes de construction de figures. On peut lire son livre "Géométrographie ou Art des constructions géométriques" sur Gallica.
Le site Geometrographie.org - Optimisation en géométrie montre comment on peut coder les constructions de figures à partir de certains tracés primitifs. Cela n'est pas sans rappeler le langage Imageo utilisé sur Labomath (et dans Lilimath).
Les lecteurs de la revue Tangente auront reconnu les "opérations de géométrographie" autorisées dans la rubrique Défi géométrique.

Giusto Bellavitis

La page du dimanche 22 novembre 2009
Le mathématicien italien Giusto Bellavitis est né le 22 novembre 1803.
Autodidacte, étudiant lui-même en dehors du cursus universitaire, il finit par devenir professeur.
Il s'est intéressé à l'algébrisation de la géométrie, et est surtout connu pour son livre "Exposition de la méthode des équipollences". Il y définit l'équipollence de segments de droites dans le plan, ainsi que la somme équipollente de deux segments de droites, préfigurant ainsi la notion de vecteur et le calcul vectoriel.
On peut lire ce livre sur Gallica, à partir de la table des matières.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bruno K. 145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte