Magazine Insolite

Des colocataires encombrants !

Publié le 24 novembre 2009 par Mega
Des colocataires encombrants !
Ci-dessus, nous observons un acarien parasite des feuillages, à ne pas confondre avec celui des poussières responsable de nombreuses allergies chez l'homme. Pourquoi ? Un gramme de poussière en contient des milliers. Les scientifiques estiment à plus de 50 000, le nombre d'espèces d'acariens.
Des colocataires encombrants !
Image d'un dard de fourmi totalement ensanglanté. Toutes les espèces de fourmis n'en sont pas dotées ; les plus agressives sont celles d'Amérique du Sud. Leur piqûre nécessite des soins médicaux particuliers.
Des colocataires encombrants !
Les attagènes sont des organismes qui mangent absolument tout ce qui leur passe sous la patte. Poils, peaux mortes, textiles, plumes... Font office de festin.
Des colocataires encombrants !
Cet insecte est un charançon "Sitophilus Granarius". On le trouve généralement dans les placards de cuisine des maisons et des appartements, à la recherche de céréales.
Des colocataires encombrants !
Le cloporte est un animal présentant des espèces terrestres mais aussi aquatiques. Celle que nous rencontrons dans les maisons est l'"Oniscus asellus". Elle vit dans les coins humides et ombragés, se nourrit de moisissures et de débris organiques.
Des colocataires encombrants !
Magnifique gros plan d'un dard d'abeille. Celui-ci est dentelé permettant, ainsi, une meilleure pénétration dans la chair de sa victime. L'abeille pique, non pas pour agresser, mais pour défendre sa colonie en plein travail.
Des colocataires encombrants !
Ces insectes attaquent toutes les matières aussi bien végétales qu'animales. Les larves sont reconnaissables grâce à leur aspect velu et à leurs puissantes mandibules.
Des colocataires encombrants !
Visible à l'œil nu, le lépisme brillant mesure plusieurs dizaines de millimètres. Il vit dans les zones humides des maisons, on peut le voir sortir de sa cachette dans les salles de bain, les buanderies ou autre garde-manger. Il mange tous les débris possibles présents dans une habitation.
Des colocataires encombrants !
La mite "papillon mange-drap" est responsable des trous que vous retrouvez dans vos textiles préférés. Ces mites sont en fait des teignes hautement tenaces. Seul moyen de s'en débarrasser : faire prendre l'air à vos vêtements.
Des colocataires encombrants !
Du fait de sa localisation, le morpion est un animal peu glorieux pour son hôte. Il est souvent synonyme de personne à l'hygiène douteuse ou pire, d'une personne aux mœurs légères. Le morpion se reproduit à vitesse grand V; la femelle pond des dizaines d'œufs par jour.
Des colocataires encombrants !
Gros plan sur la mouche glossine plus connue sous le nom de mouche "tsé-tsé". En rose, le rostre piqueur de la mouche par lequel elle inocule la maladie du sommeil.
Des colocataires encombrants !
Ils sont les plaies de nos chaudes nuits d'été. Qui ? Les moustiques. Généralement, il y a toujours une personne qui se fait piquer plus que les autres. Ces insectes utilisent leur trompe piqueuse-suceuse, comme celle au-dessus, pour se nourrir du sang de leur victime.
Des colocataires encombrants !
Ils grouillent par dizaines sur notre tête mais aussi partout sur notre corps, là où il y a des poils. Le pou est un animal hématophage très tenace dont il est difficile de se débarrasser. Ses morsures sont mémorables à cause des démangeaisons qu'elles provoquent.
Des colocataires encombrants !
Capable de sauter à une hauteur comparable à celle de la Tour Eiffel à l'échelle humaine, la puce est un insecte qui se nourrit exclusivement de sang humain, de sang de mammifères et d'oiseaux en général. Les entomologistes ont recensé près de 2 500 espèces sur terre.
Des colocataires encombrants !
Elle trouve généralement refuge dans les literies et dégage une odeur nauséabonde quand on l'écrase. La "punaise des lits" s'abreuve du sang humain pendant plus de dix minutes. Elle repère ses prochaines victimes grâce à un odorat très développé qui capte l'haleine d'un individu; il perçoit aussi la chaleur dégagée par le corps.
Des colocataires encombrants !
Certaines constructions font les frais de ces insectes dévastateurs. Les termites sont des animaux xylophages, à savoir qu'ils aiment le bois. Ils percent littéralement des trous dans les fondations ce qui fragilise les habitations.
Des colocataires encombrants !
Gros plan sur la tête d'une tique. On voit distinctement le rostre de l'animal. En joignant les pièces buccales, l'animal forme un stylet qui pénètre dans la peau et permet de sucer le sang frais. Les tiques sont vecteurs de maladies graves telles que la borreliose de Lyme. Elles sont le troisième fléau parasitaire au monde.
Des colocataires encombrants !
Les vrillettes "des meubles" doivent leur nom aux multiples trous ronds qu'elles laissent dans les poutres et autres meubles en bois. Ces insectes pondent des œufs dans les interstices, les larves grignotent, ensuite, le bois au cours de leur croissance.
[center]Des colocataires encombrants !
Blatte, cancrelat ou encore babarotte, tous ces noms fort charmants qualifient le cafard. Depuis des centaines de millions d'années, cet animal mène une vie étroite avec celle de l'Homme. Sur les 4 000 espèces répertoriées, une cinquantaine partage leur quotidien avec le nôtre, pour notre plus grand malheur.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mega 3409 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte