Magazine

Comment ne pas apprendre l’anglais #1

Publié le 29 octobre 2007 par Patrice Roulive

Je lance une série sur comment faire pour ne pas apprendre l’anglais facilement.
Vous allez rapidement comprendre le principe de ma théorie qui est la suivante: “plus on détruit l’accessibilité à une langue, plus il est difficile de l’apprendre naturellement”. Je vais aujourd’hui dans un pays qui, sous prétexte de sauvgarder sa propre langue, détruit la moindre accessibilité aux autres langues. Est-ce une bonne chose? Non. Je pense que cela peut faire débat, d’où l’intérêt du post et des prochains à venir.

Première exemple du jour, mais filles qui mangent des céréales le matin.
Quand elles mangeaient il y a 2 ans, (et dans 1 ans) en Belgique, elles voyaient ceci:


VO

Aujourd’hui, à Toulouse, elles voient ceci.
VF

Grosse différence? Non, les céréales ont le même goût. Mais quand Manon me dit qu’elle veut des Honey Pops, cela donne l’occasion de lui dire que Honey signifie Miel et de lui apprendre la prononciation. Voyez aussi que dans la logique, le “pops” n’est pas traduit, parce que difficilement traduisible dans un autre mot aussi simple, sympathique et gardant tout son sens. Ah Voltaire


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patrice Roulive 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog