Magazine Recherche d'Emploi

Prof de langue au Japon : du rêve au cauchemar avec Nova

Publié le 28 octobre 2007 par Sébastien Michel

C'était légendaire : un prof fraîchement diplômé d'un FLE ou un jeune de langue maternelle anglaise avait toujours la possibilité d'aller enseigner sa langue au Japon, afin d'y faire ses classes et d'y faire de l'argent.

L'une des écoles les plus connue est Nova. Fondée en 1981, le groupe Nova se présente comme « une institution internationale facilitant la compréhension mutuelle entre les gens dans le monde, (...) permettant aux gens du monde entier d’étudier et d’assimiler les cultures du monde au-delà de leurs différences nationales et raciales, et leur permettant d’arriver à comprendre les langues et l’arrière-plan culturel de chacun. »
Entrée en bourse en novembre 1996, la société, au capital de 5 milliards de yens (plus de 30 millions d'euros), possédait environ 800 succursales à travers le pays, pour des cours assurés par 4 000 professeurs étrangers. Jusqu'à il y a quelques jours...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sébastien Michel 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte