Magazine High tech

Le "stylo numérique" : un compagnon à envisager pour les cartes manuelles

Publié le 26 novembre 2009 par Flb95
à mi-chemin entre les classiques stylos et autres crayons de couleur et les outils informatiques, les stylos numériques s'imposent peu à peu. Leur prix se réduit peu à peu et leurs fonctionnalités se prêtent volontier à la conception de cartes heuristiques. Le stylo n'est en fait qu'un partie du système. Le kit complet comprend en effet, outre le stylo (qui sert d'émetteur) un petit boitier (le récepteur). Si le stylo fonctionne sur piles, le récepteur est équipé d'une batterie qui se recharge via le cable USB connecté à un PC. Le tout est livré avec un logiciel qui permet de gérer les documents enregistrés.
La liaison entre l'émetteur et le récepteur s'effectue par infrarouge. Le fonctionnement est, sur le principe, simple : lorsqu'on appuie sur la mine celle-ci s'enfonce de quelques millimètres. C'est à ce moment que les mouvements sont enregistrés dans la mémoire du récepteur. Il suffit alors de relever le stylo pour que l'enregistrement s'arrête. Quand on change de page, il convient d'appuyer sur l'unique bouton du récepteur. Un nouveau numéro s'affiche sur son petit écran : on commence alors à écrire sur une page vierge.
Un fois le récepteur branché au PC, le logiciel propose de charger les données. Les pages écrites s'affichent alors sous forme de vignettes à l'écran. On remarquera que les dessins produits sont en format vectoriel. Cela signifie que chaque forme dessinée (lettre, ligne, dessin,...) est indépendante des autres. On peut donc aisément en supprimer ou déplacer sans qu'il y ait de conséquences sur le reste. Non seulement la suppression et les déplacements sont possible, mais on peut également modifier la couleur des lignes, leur épaisseur,...
Une fois finalisé, le dessin peut être exporté au format .jpg et être à nouveau édité pour ajouter, par exemple, des icônes ou être collé à l'intérieur d'un document (traitement de texte, diaporama,...)
Le logiciel fourni permet également de paramétrer le récepteur. En effet, afin de distinguer le haut du bas, il suffit d'indiquer où sera placé le récepteur par rapport à la feuille : en haut et au milieu, en haut et sur le côté,...Le récepteur est par ailleurs équipé de petites pinces permettant de le fixer à la feuille. En effet, sans ce système, tout mouvement du boitier sur la feuille en cours de "remplissage" se traduira par un décalage entre les différentes parties du document rendu alors illisible !

En dehors de ce mode "dessin", il existe un mode "souris". Le déplacement du stylo "dans l'air" se traduira par un mouvement de la flèche de la souris dans le même sens. Un bouton positionné sur le stylo fait office de "clic gauche" classique d'une souris. Il n'y a donc pas de "clic droit", cher aux utilisateurs de PC.
Voici un exemple de ce qu'il est possible de faire avec ce stylo. Des vidéos au sujet de ce kit sont disponibles sur youtube, en indiquant "stylo numérique" par exemple : elles permettent de voir concrètement l'appareil en action. Détail important : le stylo peut être utilisé comme....stylo, celui-ci étant rechargeable.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Flb95 453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine