Magazine Politique

Xavier Bertrand et le retour aux réalités du PS

Publié le 28 novembre 2009 par Exprimeo
L'UMP s'affronte désormais au socle local du PS lors des régionales ; c'est une autre affaire que le scrutin européen. Lors des régionales, 4 facteurs vont retrouver une importance particulière : 1) le scrutin régional est un scrutin majoritaire à deux tours. L'enjeu n'est donc pas seulement d'arriver en premier au premier tour mais de franchir la barre des 50 % au second tour. Or, si l'UMP se détache au premier tour c'est au prix d'une sorte de plein des voix qui fait disparaître les réserves pour le second tour. Par conséquent, le parallèle avec les Européennes n'est pas applicable. 2) Le PS va bénéficier de la mobilisation de son tissu local. La Région est un échelon très important pour les féodaux locaux du PS. C'est le dernier échelon de financements disponibles. Les marges de manoeuvres financières des Départements et Villes sont très impactées par la reconduction de financements de gestion. Par conséquent, ce sont souvent des financements régionaux qui rendent possibles des grands investissements. Sans ces financements, bon nombre d'équilibres locaux seraient remis en question. Le scrutin régional, à la différence des Européennes, met en cause les zones des pouvoirs locaux. La mobilisation sera donc incomparable. 3) Les Verts ont peu de leaders emblématiques locaux. Le scrutin européen est intervenu dans un contexte particulier impacté par des facteurs non reproductibles lors des régionales. Par conséquent, la concurrence PS / Verts risque de rapidement tourner à l'avantage du PS. 4) Autant le PS a un tissu local fort, autant l'UMP risque de tomber dans des rivalités fragilisant encore davantage un tissu local souvent peu performant suite aux défaites de 2004 et de … 2008. Les élections de 2008 ont été très sévères pour la majorité présidentielle. Les Régionales 2012 seront les premières échéances à être vécues sous ces nouveaux équilibres politiques locaux. Un scrutin neuf s'annonce donc. Il s'annonce particulièrement difficile avec la rentrée catastrophe 2009 pour le parti présidentiel. Xavier Bertrand peut donc aller vers un premier revers politique majeur.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines