Magazine High tech

Preview : All Points Bulletin (APB)

Publié le 30 novembre 2009 par Guls
Il y a bien longtemps, un écossais nommé David Jones eut une idée : celle d'une ville ouverte dans laquelle s'affronterait truands et policiers pour le plus grand plaisir des joueurs. Cette idée, il l'explora tout d'abord en créant le premier Grand Theft Auto, puis il fonda Realtime Worlds et continua sur le même chemin avec Crackdown, et il porte désormais sa vision dans l'univers du MMO avec All Points Bulletin. Zone Jeu s'est penché sur ce jeu d'action online atypique...
Preview : All Points Bulletin (APB)
La loi, c'est moi
All Points Bulletin est un MMO d'action dans lequel les joueurs peuvent choisir de rejoindre les Gangs ou les Enforcers (la police) afin d'entrer dans une guerre permanente pour le contrôle des différents quartiers d'une ville moderne. Pour ce faire, comme dans tout MMORPG, il vous faudra aller remplir des missions données par différents contacts. Course, destruction, protection du VIP, tous les grands classiques sont présents, avec la particularité que lors de n'importe quelle mission vous pouvez être confronté à des joueurs de l'autre faction à la place des habituels PNJs.
En effet, lorsque vous effectuez une mission et combattez des PNJ, un algorithme examine le score de votre groupe basé sur diverses variables, et s'il se trouve que la mission est un peu trop facile pour vous, déclenche un APB, récupérant un groupe de joueurs de la faction adverse et du même niveau que vous pour corser un peu les évènements. Tout change alors et une mission de routine peut se révéler bien plus difficile que prévue. Vous avez alors la possibilité d'appeler des renforts, de même que vos adversaires, jusqu'à ce que la bataille compte un maximum de 20 joueurs de chaque côté.
Preview : All Points Bulletin (APB)
Règlement de compte à OK Coral
Le gameplay d'APB est celui d'un jeu de tir à la troisième personne, et chaque faction a ses propres avantages dans la bataille en cours. Ainsi, les Enforcer sont invités à ne pas abattre leurs adversaires mais à leur passer les menottes, ce qui les met hors-jeu pendant bien plus longtemps qu'une simple mort. Ils bénéficient également d'armes uniques non-mortelles facilitant cette partie du jeu. De leur côté, les Gangs prônent l'anarchie et n'ont pas à se soucier des civils qui peuplent la ville ou de la vie de leurs adversaires, ce qui leur laisse bien plus de liberté.
Autre élément important du jeu : la conduite. A l'image d'un GTA ou d'un Crackdown, la conduite est très importante dans APB. Un joueur conduit le véhicule tandis que les autres peuvent sortir par les fenêtres tirer sur leurs adversaires, et la ville est truffée d'endroits dédiés aux cascades sur le modèle d'un Burnout Paradise.
Preview : All Points Bulletin (APB)
Le pouvoir aux joueurs
Dans la rue, le style, ça compte. Et Realtime Worlds l'a bien compris puisque l'interface de création de personnage est considérée comme la plus puissante existant actuellement dans un jeu vidéo, avec des centaines de combinaisons de vêtements et tatouages possibles à la création en plus des nombreuses options à débloquer durant le jeu. Zone centrale du jeu, le "Social District" est un quartier de la ville dans lequel vous pouvez discuter avec les joueurs de votre faction, créer une boutique pour vendre des objets, exposer vos créations, etc. Car il sera en effet possible pour les joueurs de créer leur propre style de vêtements via un outil de design très perfectionné et inspiré du célèbre Adobe Photoshop. Par la suite, vous pourrez vendre votre propre ligne de vêtements et faire fortune comme dans bon nombre d'histoires entendues sur Second Life.
La musique n'est pas en reste, puisque le jeu aura sa propre bande originale de plus de 100 chansons qui ne fera toutefois pas d'ombre à la célèbre radio de GTA. Afin de combler ce manque, Realtime Worlds propose aux musiciens indépendants de soumettre leurs chansons via le site officiel et les meilleures pourront faire partie de la BO du jeu. Si ce n'est pas suffisant, une interface vous permettra d'écouter vos propres MP3 dans le jeu, et de faire partager vos goûts avec ceux qui vous entourent. En effet, votre musique peut être entendue sortant de votre auto-radio de voiture par ceux qui sont proches, et afin d'éviter d'avoir à envoyer vos MP3 au joueur d'à côté, le jeu ira chercher dans sa propre bibliothèque de musiques une chanson du même style et la jouera. Des outils ont également été fournis pour permettre aux DJ en herbe de faire leurs propres mix de chansons et de les diffuser dans le jeu.
Preview : All Points Bulletin (APB)
Jolie mécanique
Développé initialement pour PC, APB n'exclue pas une sortie sur consoles par la suite, et tout le monde se tourne alors vers la Xbox 360 qui a déjà accueilli le précédent projet de Realtime Worlds. Graphiquement, le jeu tourne sous une version extrêmement modifiée du moteur Unreal 2.0, dévoilant des graphismes plus que corrects. Les développeurs ont récemment déclaré que le titre devrait faire tourner jusqu'à 10 000 joueurs par serveurs, sachant que la ville en elle-même est divisée en zones de 100 personnages simultanés maximum afin d'éviter les affrontements de masse qui ne sont pas le cœur du jeu. Bien sûr, bon nombre de passants dirigés par l'ordinateur seront présents dans ces zones et on nous promet 350 modèles de véhicules différents.
Niveau programmation, le jeu aura fort à faire puisqu'il faudra faire tourner tout cela avec une fluidité parfaite afin d'éviter un lag souvent fatal aux jeux d'action online. A cette inquiétude, l'équipe de développement répond que ce n'est pas un mystère si elle travaille sur le projet depuis quatre ans, et que tout a été prévu.
Quatre ans, déjà... eh oui, car si APB est maintenant un beau bébé, il a eu une histoire ma foi très agitée. Initialement indépendants, les développeurs de Realtime Worlds sont passés pendant quelques années sous l'égide de l'éditeur coréen Webzen (à l'origine du MMOFPS Huxley) avant de racheter les droits du jeu pour redevenir indépendants. Quelques mois plus tard, le développeur a annoncé qu'il cherchait à nouveau un éditeur, et c'est lors de la conférence de l'E3 2009 qu'Electronic Arts a déclaré avoir récupéré le projet. Chaotique ? Bien sûr que non...
Preview : All Points Bulletin (APB)
Et maintenant ?
Malgré une sortie prévue en mars prochain, APB est toujours en phase de bêta très fermée et peu d'informations sur le réel était du jeu ont filtré. Le modèle commercial n'a pas encore été annoncé, si ce n'est que les développeurs ont déclaré ne pas vouloir suivre le modèle d'abonnements classiques. La présence d'Electronic Arts comme éditeur semble assurer au moins une présence en magasin, mais on attend plus d'informations pour être fixés. Les développeurs ont également assurés le support du jeu après sa sortie avec de nombreuses extensions prévues. Nouvelles missions, cartes et zones, système d'appartement individuel, applications liées sur Facebook et Twitter, et bien d'autres choses semblent être dans les cartons.
All Points Bulletin est un projet ambitieux qui semble être bien parti, et si la question commerciale n'est pas encore réglée, deux choses seules apparaissent difficiles à gérer : la question du lag qui malgré toute l'assurance des développeurs n'est pas si facile à gérer, et celle de la stabilité du système "APB" qui envoie les joueurs les uns contre les autres. Situé au coeur du jeu, si ce système n'est pas assez équilibré, ou tout simplement si une faction est plus fournie en joueurs que l'autre, le jeu entier pourrait s'effondrer. Realtime Worlds avance donc sur un pari risqué, mais on leur souhaite de réussir un jeu à la hauteur de leurs ambitions !

Sources : Edge, JeuxVideo.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guls 278 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte