Magazine France

Inflation : Quand le pouvoir d’achat patauge dans le yaourt des municipales !!

Publié le 26 février 2008 par Gcastille

Y a du grain à moudre ?

On nous fait le coup depuis 6 ans maintenant « Le pouvoir d’achat augmente ». Mais heureusement maintenant Mr Fillon et Mme Lagarde veille au grain … si je puis dire.

Car le matin elles se font de plus en plus rares, les céréales!

Y a plus de blé dans les caisses !!! Des nôtres non plus,Madame !

Heureusement il y a les élections , alors on va nous faire un beau cadeau !

La réalité des chiffres ?

Au niveau des agrégats économiques, son évolution sur une période donnée (une année par exemple) se calcule selon le ratio : variation des revenus en valeur / variation de l'indice des prix.

D’après l’INSEE les prix ont augmenté de 1,9 % sur 1 an. C’est la base de nombreuses augmentations salariales, du coup les salaires ont progressé de 2,6 % en moyenne. On serait donc gagnant de 0,7 pts de pouvoir d'achat par an !

Inégalités Croissantes

Mais les salaires progressent de façon bien inégale, ainsi pour 2007 :

- 1,7 % pour les smicards

- 0,9 % pour les professions intermédiaires.

- 4,3 % pour cadres supérieurs

- 26 % pour les 100 plus gros patrons salariés. ( hors parachute )

Depuis 10 ans, Nous sommes dans un monde d’inégalités croissantes.

L'INSEE est incompétent voir à la botte !  

Hors l’indice de l’INSEE est complétement faux !!

- Il ne prend pas en compte le part du logement qui a augmenté de 7% / an en moyenne ( 35% des dépenses d’un foyer)

- Il prend en compte une part trop importante des biens d’équipement.

- Il ne prend pas en compte l’augmentation accrue des différentes taxes locales ( + 40 % en 7 ans )

Inflation , Dépenses , Pouvoir d’achat on confond tout !

Dès lors en 5 ans le restant après imputation des dépenses de base ( Revenus – Logement – Alimentation – Energie – Impôts ) , ne cesse de chuter pour 85 % des foyers .

Les dépenses de base représentaient 80 % des dépenses d’un foyer en 2004 pour les foyers de classe moyenne. Aujourd’hui si leurs salaires ont augmentés de 7 % depuis 2004 , leurs dépenses de base ont augmentés de 23 % .

Dès lors au lieu qu’il reste 20 % du revenus pour les biens d’équipements et de loisirs . Il reste dorénavant ( 100*1,07 – 80 *1,23 ) / 107 6 % du revenus qui peut y être consacré. Soit une division par 3 des revenus disponible en 4 ans…

Je ne parlerai même pas des classes de salariés pauvres…..car là c'est criminel !

MAIS DE QUI SE MOQUE T ON LORSQU’ON CONTINUE A DIRE QUE LE POUVOIR D’ACHAT AUGMENTE , Mme Lagarde ?

POUR VOUS PEUT ÊTRE !! 

Et maintenant  ?

Ah ! il est bien tard pour faire semblant de s’occuper du prix du pot de yaourt !!

Pourquoi avoir attendu une étude d’association de consommateurs ?

Car ne s’en cachons pas cela arrange bien le système qui veut que le crime profite à quelqu’un !

Et ce n’est pas en créant des commissions bidons , qui vont évaluer et puis plouf rien que l’on va augmenter le pouvoir d’achat.

Alors je vous le dis si vous le souhaitez, pour donner du pouvoir d’achat aux salariés dès aujourd’hui , il suffit de baisser les charges sur les salaires ( de la part salariale ) . Car mettre en place une TVA sociale d’1 ou 2 points n’est pas en soi une mauvaise idée encore faut il quelle ne profite pas au crime !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gcastille 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog