Magazine High tech

KeyNote : un bon vieux logiciel d’aide à l’écriture

Publié le 10 janvier 2009 par Daidy

Dans la panoplie des logiciels d’aide à l’écriture et à la prise de notes, on cite rapidement les nouveaux outils très web 2.0 tels qu’Evernote ou Luminotes (très pratiques au demeurant), mais on oublie tout aussi vite certains très bons logiciels, certes plus anciens, certes ne portant pas l’habillage esthétique à la mode, mais tout autant, sinon plus, ergonomiques et pratiques.

Ainsi de KeyNote, créé par Marek Jedlinski, mais abandonné depuis quelques années. Opensource, par définition le code est ouvert, avis aux développeurs talentueux et amateurs de très bons logiciels…

Un seul fichier KeyNote rassemble vos multiples notes classées, hiérarchisées et faciles à retrouver (avec un moteur de recherche, c’est la moindre des choses !). KeyNote est qualifié par son créateur d’”éditeur de notes tridimensionnel“. Il propose une organisation en onglets qui permet, par exemple, de séparer les grands domaines d’un sujet. Les onglets offrent une organisation arborescente : chacune des notes est associée à un élément de l’arborescence. Des raccourcis claviers simples offrent la possibilité de réorganiser en quelques secondes votre texte en cours de rédaction : remonter une note d’un niveau dans l’arborescence (par exemple passer de sous-sous partie à sous-partie), ou bien changer l’ordre des notes. Le tout est exportable en format .rtf, sous forme linéaire pour peaufiner votre texte de manière plus classique.
Autre très bonne idée du logiciel, les notes virtuelles qui permettent d’éditer plusieurs fichiers séparés à l’intérieur de KeyNote. Je reprends cette description qui explique très bien la fonctionnalité :

Les notes virtuelles. Enfin, sans doute le plus puissant de ces petits plus, les notes virtuelles vous permettent d’éditer toutes sortes de fichiers textes (.txt, .rtf, .html, .css, .php, .c, etc.) directement dans Keynote. Il ne s’agit pas de raccourcis: vos textes sont virtuellement téléchargés dans Keynote, et les modifications que vous y apporterez seront automatiquement enregistrées dans les fichiers originaux. Un exemple concret de l’utilisation de ces notes virtuelles: l’écriture quasi-intégrale de ce site, contenant et contenu; j’ai créé une note dans un fichier keynote où toutes les sous-notes de l’arborescence étaient des notes virtuelles reliées aux pages HTML et aux fichiers CSS. Je n’avais donc qu’à ouvrir ce fichier keynote pour éditer l’ensemble des pages du site !
http://www.omacronides.com/article/presentation-de-keynote

Ce qu’il manque à KeyNote : une vue générale autre que l’arborescence, voir par exemple le Corkboard de Scrivener sous Mac  qui permet la visualisation de chaque note sous la forme de post-it réorganisables.

Quelle est l’utilité d’un tel logiciel ?

La première application évidente est celle d’outil d’aide à l’écriture d’un texte quel qu’il soit. Avec KeyNote, on jette dans un premier temps nos différentes idées éparses dans plusieurs notes. Puis, peu à peu, la structuration du texte apparaît comme une évidence, comme d’elle-même, à force de jouer avec l’arborescence et les onglets. On fait passer et repasser une note d’un niveau d’arborescence à un autre d’une simple touche de clavier. Cette manipulation du texte numérique invite paradoxalement à un fort engagement physique dans le sens où l’écriture du texte passe nécessairement par le fait d’actionner plusieurs fonctionnalités.
De par mon expérience, je trouve qu’un texte dans KeyNote a d’autant plus de consistance. Il en acquiert une matérialité qui en rend beaucoup plus aisée la manipulation, et donc l’écriture. Qu’est-ce d’autre qu’écrire, sinon manipuler du texte ? Si le texte est depuis longtemps un objet visuel, le numérique a étendu les possibilités de manipulation de cet objet. Et les logiciels d’aide à l’écriture, dont KeyNote, multiplient ces possibilités d’action sur le texte en train de se construire.

Télécharger KeyNote : http://www.framasoft.net/article990.html
Voir aussi NeoMem dans la même veine : http://www.neomem.org
Une liste sous Mac : http://www.christian-faure.net/2008/09/14/ecrire-pour-soi-sous-mac/
En connaissez-vous d’autres tout autant sinon plus pratiques pour Mac et PC ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Daidy 30 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog