Magazine Journal intime

Voyage en Bulgarie

Par Tital
Bien bien, me voilà de retour de mes 15 jours de taf en Bulgarie.
J'étais donc basé à Gara Orechets, une ville "nouvelle" par rapport à Orechets, qui s'est développée autour d'une station ferroviaire. C'est un village très pauvre, il n'y a plus de jeunes (ils sont tous partis en Europe depuis l'intégration de la Bulgarie dans l'Europe ou dans les grandes villes), il n'y a pas de boulot, une maison sur deux est vide... bref c'est pas la joie...
La première semaine s'est passée principalement dans la grotte de Kozarnika. C'est une grotte où des fouilles sont réalisées depuis 1994, et qui a livré les plus anciennes traces d'occupation humaine en Europe. Avec Catherine (géoarchéologue de mon labo) et Jean-Claude (son ami, géologue/antiquisant/spécialiste des matériaux/spéléologue/parapentiste), nous avons donc repris les relevés de coupe, prélevé des échantillons, essayé de comprendre l'empilement des couches de sédiment, leur mise en place etc etc.
Durant cette première semaine, l'emploi du temps journalier était le suivant :
8h00 : petit déj dans l'école du village
8h30-12h30 : boulot
12h30-13h00 : pause micro-déjeuner
13h00-16h00 : boulot
16h30 : déjeuner
17h30-19h30 : pause sieste
19h30-21h30 : boulot à l'école
21h30 : diner
23h00-1h00/2h00/3h00 : soirée en terrasse.
Le temps à été très lourd jusqu'au samedi, où il y a eu un orage. Et la semaine suivante, les températures ont recommencé à monter pour atteindre leur vitesse de croisière : 35°
Le dimanche nous sommes allés tous les trois faire une petite journée touristique. On a commencé par les grès rouges de Belogradchik (la ville la plus proche du site), avec le panorama incroyable qu'ils offrent. Après cela nous nous sommes dirigés vers la grotte de Magura, site touristique avec des peinture rupestre de l'âge du fer. Mais la salle aux peintures n'est plus ouverte au public donc nous ne sommes pas entrés. Ensuite on a visité un monastère orthodoxe mais les photos étaient interdites. On a ensuite pique-niqué sous un chêne, puis nous nous sommes arrêtés à Kula (la tour en bulgare) pour visiter les ruines d'une forteresse romaine carrément impresionnante. Enfin, nous sommes partis pour Vidin, une grande ville sur le Danube (qui forme la frontière naturelle avec la Roumanie), où nous aovns visité une citadelle médiévale réu-utilisée maintes fois par les différents envahisseurs. Nous avons également profité d'être en bord de Danube pour manger du silure (poisson-chat dont les plus gros spécimens atteignent 150 kg dans le Danube!!) sur une péniche.
La seconde semaine a commencé par la visite spéléologique du goufre de Propast, pour y observer les actions des colonies de chauve-souris sur les parois des grottes. Il a donc fallu descendre 12m d'échelle de corde, mais comme Jean-Claude est un spéléo plus qu'averti, cela n'a pas posé de problème. C'était ma première expérience de spéléo, c'est ENORME !! (mais ça fait mal aux bras les 12m d'échelle quand on s'y prend comme un pied...)
Cette semaine-ci s'est porusuivie par du travail de laboratoire surtout, vu qu'on avait fini le travail dans Kozarnika et que le budget gasoil avait un peu sauté pour aller prospecter dans les environs...
Voilà voilà.
Un super voyage qui m'a permis de découvrir un site archéologique d'importance majeure pour la compréhension du peuplement de l'Europe depuis le Proche-Orient, d'apprendre plein de choses quant à la géologie des sédiments en milieu de grotte ; et qui m'a aussi permis de rencontrer des bulgares très sympas, deux français très sympa aussi et de mieux connaîtres deux membres de mon laboratoire.
Pour les photos regardez l'album idoine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tital 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte