Magazine Mode homme

J’suis trop jeune pour « manger mou »

Publié le 30 octobre 2007 par Lecelibataire

Quand je vais voir ma grand-mère (de 92 ans) je prends souvent un repas avec elle à sa résidence de personnes âgées. La nourriture y est bonne et bien assaisonnée. Le choix est intéressant et varié. Bien sûr, on y retrouve beaucoup de purée ou des aliments en touts petits morceaux. Je l’accepte, ça fait partie du contexte et c’est bien normal.

Là où je décroche et pas qu’un peu, c’est lorsqu’un homme tout nouveau dans mon lit n’arrive pas à bander plus de 10 secondes.  Je ne m’attends pas à des prouesses olympiques mais à (au moins) un équipement en bon état de fonctionnement …
Deux grandes causes sont connues : physique / psychologique. Pour le physique, les solutions existent - arrêter la consommation de houblon ou alors commencer celle de p’tites pilules - mais je n’ai pas envie d’être celle qui suggère. Pour le côté psycho, je sais bien qu’une première fois peut être intimidante et que la pression que vous vous mettez sur les épaules peut être « débandante ». Mais je m’attends à ce que ça se règle au bout de quelques fois. Conciliante et rassurante, je veux bien mais bon, je ne peux pas tout faire.  

N’en faites pas un drame, ça peut arriver aux meilleurs ! Et, à trop vouloir que ça lève, habituellement, tout redescend …

Et surtout, surtout, épargnez vous (nous !) la phrase qui tue « Tu sais, ce n’est pas toi, c’est moi ». Je le sais que c’est vous - et pas moi. Je n’ai même pas envie de me poser la question. Si vous vous ramassez dans mon lit, on peut supposer que c’est parce que je vous plais. Et, plus encore,  si vous y revenez, j’en conclus donc que malgré les départs chaotiques, vous avez envie de recommencer.

J’suis trop jeune pour manger mou et quand la phrase « bite molle » me tourne en rond dans la tête, votre chien est mort et moi je repars, moi aussi, bredouille.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :