Magazine Ebusiness

Equalizer, promotion intéractive et audience online

Publié le 30 octobre 2007 par Myfenek

J’ai récemment lu le livre Promote de Stéphane Brossard. Le pitch c’est de développer son audience et de donner les clés de 25 leviers de promotion interactive. C’est toujours pertinent de revenir au bases du métier même si je conseillerai ce livre aux néophytes ou marketeux soucieux de s’y retrouver quand ils parlent avec leurs agences web.

Par contre et c’est dommage de ne le traiter qu’à la fin et en si peu de page, Stéphane propose une grille de lecture des différents leviers de marketing qui me semble tout à fait pertinente : l’equalizer.

Kesako “equalizer”? C’est comme sur une chaine hifi sauf qu’au lieu de parler fréquence on place des leviers et on les fait varier en fonction du but à atteindre, ici la confiance/attentes client comme le définit Seth Godin avec le Permission Marketing : ecoute ponctuelle, confiance dans la marque, relation personnelle, fidélité et gains, acceptation sous reserve.
Et là on touche le coeur de la promotion intéractive.

Un schéma sera plus simple mais je n’en ai pas de plus grand…

En gros l’idée est de déterminer pour chaque levier marketing le/les niveaux de confiance client que le levier peut servir à atteindre, puis en fonction de la stratégie client et de la confiance client attendue, de sélectionner les leviers et de déterminer quel type d’action à réaliser pour chaque levier pour atteindre le niveau de confiance client voulu. Limpide. Et visuellement intelligent.

Seul bémol, dans cette optique la confiance client est au centre du schéma quand la plupart des actions marketing online ont des objectifs plus… mercantiles : Notoriété, animation de communauté, vente de produit, souscription à des services, image de marque, positionnement de marque ou produit… même si cela rejoint en partie la notion de confiance client.
Il faudrait à mon sens un premier equalizer qui prendrait en compte le but de la stratégie du client. Cela permettrait de sélectionner en amont les leviers marketing. Puis d’y appliquer un second tri plus précis, adapté au but de la campagne marketing. Cela affinerai l’analyse.

De même quand on parle de confiance client, à qui parle t’on? Que l’on vende des jeans ou des voitures, on s’adresse à  une cible certes définie mais mouvante avec dans cette même cible plusieurs segments : des prospects, clients nouveaux, anciens, qui ont une expérience produit plus ou moins forte/longue, et donc des exigences ou des niveaux de confiance client différents. L’equalizer basé sur la confiance client doit à mon sens être affiné pour être analysé par segments. Et ainsi passer d’une stratégie web pour aboutir à une tactique par segment mettant en place un nb précis de leviers pour un segment donné.

En tout cas l’idée est là, ca vaut le coup de la creuser.

F


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Myfenek Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog