Magazine Société

La marque UDF demandée pour 2010

Publié le 02 décembre 2009 par Sylvainrakotoarison

(dépêche)
La marque UDF demandée pour 2010
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/12/01/le-nouveau-centre-guigne-la-marque-udf-plus-attirante_1274513_823448.html
http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-823448,50-1274513,0.html
Le Nouveau Centre guigne la marque UDF, plus "attirante"
LE MONDE | 01.12.09 | 15h05  •  Mis à jour le 01.12.09 | 16h54
n politique, les vieux pots font encore les bonnes recettes. Deux ans après son baptême, le Nouveau Centre, fondé par d'anciens UDF après leur rupture avec François Bayrou au lendemain de la présidentielle de 2007, s'apprête à changer de nom. Manque de reconnaissance oblige. A peine 30 % des Français, d'après une étude interne, identifient le parti, allié de l'UMP. Pour combler son déficit de notoriété, le président du parti, Hervé Morin, n'a trouvé d'autres solutions que d'utiliser... le nom de son ancien parti, l'UDF.
 
Les dirigeants du Nouveau Centre ont fait réaliser des sondages pour les élections régionales : en associant personnalités nationales et étiquette UDF, le Nouveau Centre parvient à rivaliser avec les scores des candidats UDF de 2004.
Le 12 décembre, Hervé Morin proposera aux cadres, réunis en conseil national, de se récupérer la marque, inscrite dans le patrimoine politique des français. Depuis leur université d'été, les militants du Nouveau Centre arboraient déjà des tee-shirts "Le Nouveau Centre, c'est l'UDF d'aujourd'hui". L'opération est juridiquement complexe. Créée en 1978 par Michel Poniatowski et Jean Lecanuet pour soutenir Valéry Giscard d'Estaing, l'Union pour la démocratie française n'a quasiment plus d'existence politique depuis la création du MoDem en 2007, le nouveau parti de François Bayrou. Membre fondateur du MoDem, l'UDF avait, lors d'un congrès extraordinaire le 30 novembre 2007, délégué la "responsabilité de l'action et de l'expression" au nouveau Parti démocrate. Selon le Nouveau Centre, le droit des associations donnait à l'UDF une existence juridique pendant une période transitoire de trois ans.
Mais le véritable propriétaire de la marque UDF serait Hervé de Charette, ancien UDF, passé en 2002 à l'UMP. L'ancien ministre des affaires étrangères a déposé la marque en mars 2004, au nom de l'association des clubs Perspectives et réalités. Le Nouveau Centre a engagé des négociations avec M. de Charette pour qu'il ne s'oppose pas à l'opération.
Le MoDem contestera-t-il à ses anciens frères centristes l'utilisation du label ? "Je rêve de ça !, avance Hervé Morin. Politiquement, quand on s'affiche à côté des communistes, on ne peut plus se revendiquer de l'héritage de l'UDF. Le Nouveau Centre au contraire est fidèle aux valeurs et au positionnement sur l'échiquier politique de l'UDF." L'enjeu dépasse les élections régionales. Hervé Morin compte bien, en 2012, au premier tour de l'élection présidentielle, être le nouveau candidat de l'UDF.
Sophie Landrin
Article paru dans l'édition du 02.12.09


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sylvainrakotoarison 1208 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine