Magazine Cinéma

Michel Daerden et Paris-Match, Césars du mauvais goût

Par François Collette

 da4-bis.1260093216.jpg

On a les « stars » que l’on peut mais surtout celles que l’on mérite. La Wallonie a la sienne qui mélange allègrement et sans vergogne la politique, son métier, et le pipole de bas étage, sa vache à lait électorale : Michel Daerden

Ne me dites pas que vous ne le connaissez pas, il a inondé la Toile avec ses prestations télévisuelles éthyliques et bredouillantes. J’en ai aussi beaucoup parlé (ici, ici et là) tant l’image qu’il donne de lui, personnage public, est affligeante pour la Wallonie dont il fut ministre avant de rejoindre le gouvernement fédéral.

L’édition belge de Paris-Match - le poids des maux, le choc des photaux photos - vient de lui faire un cadeau plutôt empoisonné en le publiant en couverture dans le personnage de Jules César affublé d’une Cléopâtre lascive et vulgaire qui n’est autre que sa fille. Pour la petite histoire, les clichés d’un goût douteux ont été pris en l’Hôtel de Ville de Bruxelles dont le maire (bourgmestre) est aussi PS. Très classe.

da3.1260034316.jpg

Michel Daerden est un cas et il est heureusement unique en son genre mais ce dernier buzz a causé un profond malaise dans le marigot politique qui, tous partis confondus car alliés comme cul et chemise, est pourtant resté bien peu disert sur le sujet. Il est aussi à craindre que le PS ne prenne aucune mesure ostentatoire tant ce « baron » surnommé « Papa » lui apporte des voix… précisément par son image médiatique que beaucoup apprécient, notamment dans son fiel électoral de Liège. 

Après avoir subi l’ostracisme des Ecolos qui n’en voulaient pas dans le nouveau gouvernement wallon, « Papa » a été recasé par le César de son parti, Elio Di Rupo, au Ministère fédéral des Pensions (les retraites, en français de France) en lieu et place d’une ministre socialiste en profond désamour. Et là, « Papa » s’ennuie ferme car on ne parle plus beaucoup de lui. Paris-Match était donc une aubaine.

La télé publique francophone (RTBF, très portée à gauche) est aussi tombée dans la « daerdenmania ». Elle lui consacre ce mardi 8 décembre une émission de variétés intitulée « Les XII travaux de Michel Daerden ». On le voit, entre autres, préparer un repas à la cantine d’une maison de retraite municipale à Ans, la commune dont il est le maire. C’est pas beau ça ?

.
Photos de Paris-Match publiées dans plusieurs quotidiens


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


François Collette 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines