Magazine Politique

L'élection ukrainienne, un grand bazar ?

Publié le 07 décembre 2009 par Aurialie

A quelques jours de l'élection présidentielle ukrainienne, l'antagonisme entre l'actuel président, Victor Iouchtchenko, et son Premier ministre, Ioulia Timochenko ne cesse de grandir. Par exemple, sur la grippe H1N1, Timochenko a accusé Iouchtchenko de mettre la vie des Ukrainiens en danger par son inaction lorsqu'il a refusé de signer une loi débloquant 125 millions de dollars pour lutter contre l'épidémie.

Fin novembre, Iouchtchenko a approuvé une augmentation de 20% des salaires et pensions, ce qui a eu pour conséquence le gel du versement d'une aide de 3,8 milliards de dollars du FMI. Pour Timochenko, cette manœuvre électorale avait pour but de saboter délibérément l'accord avec le FMI, de réduite les capitaux du gouvernement et de saper sa candidature à la présidence.

L'élection ukrainienne, un grand bazar ?

Timochenko a également entendu quelques attaques à son encontre. Elle a notamment été accusée de cirer les pompes du Premier ministre russe, Vladimir Poutine, grand opposant de la Révolution orange et ennemi invétéré de Iouchtchenko ; mais aussi d'avoir menti sur l'ex-ministre de la Défense Youri Ekhanourov, licencié il y a cinq mois pour corruption. "Cinq mois ont passé. Combien de tribunaux se sont occupés de cette affaire ? Pas un seul, d'ailleurs, j'ai reçu une lettre du bureau du Procureur général, disant qu'aucun fait de corruption n'a été établi de la part du ministre de la défense. Cela signifie que le Premier ministre nous a menti", a déclaré V. Iouchtchenko. "C'était un mensonge, d'ailleurs, le même que dans des dizaines d'autres cas", a-t-il souligné.

Voir ainsi les deux anciens compagnons de la Révolution orange se déchiraient de cette façon doit faire plaisir au moins à une personne : Victor Ianoukovitch, candidat pro-russe à l'élection présidentielle. Pour le moment, c'est lui qui est en tête des sondages avec 29,8% des intentions de vote, suivi de Iouli Timochenko avec 14,8% des voix, Sergueï Tiguipko avec 5,7% des voix, Arseniy Yatsenyouk avec 4,8% des voix et enfin, Victor Iouchtchenko avec 4,3% des voix.

Source image : Leks_one


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurialie 79 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines