Magazine Asie

Être Française au Japon

Publié le 31 octobre 2007 par Thomas Bertrand

En fin de journée, vers 18 heures (ma journée de travail s'est terminée vraiment tôt aujourd'hui, pour cause de soirée avec lectrice française de passage et sa troupe de Toulousains), j'ai aperçu deux occidentales. Deux oiseaus rares qui filaient vers la station de Namba pour prendre le métro ou faire que sais-je.

Elles parlaient français et étaient certainement françaises. Seulement, quelque chose les distinguait des Françaises de France. Elles étaient habillées comme des Japonaises. Ni des fans de manga en cosplay, ni en chat rose, mais en Japonaise classique façon sud Osaka. Sexy mais dans la norme pour le sud d'Osaka. Assurément trop sexy pour la France et assurément outrageant pour le sud de la France.

Alors je me suis demandé si le Japon au féminin-étranger, ce n'était pas la liberté. Un remix de femmes des années 80, femmes jusqu'au bout...

J'avais pourtant entendu dire, qu'elles étaient rares, les Française, à rester ici trop longtemps. Dépression, petit copain difficile à trouver dans un monde d'hommes qui travaillent.
Et puis j'ai réfléchi, elles sont si nombreuses en ce moment, ces étrangères (et ces étrangers aussi), qui se balladent à Osaka: vraiment, cela fait du monde à la rue, Nova qui ferme.

Signez la pétition, plus de 620 signatures et des commentaires qui justifient tout, qui montrent à quel point ces nouvelles mesures d'entrée au Japon sont stupides.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thomas Bertrand 461 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog