Magazine France

Des départs à l'UMP... Est ce vraiment une information ?

Publié le 08 décembre 2009 par Falconhill
Des départs à l'UMP... Est ce vraiment une information ?Je ne savais pas ce qu'était devenu le bon Hervé de Charette. L'information de son départ de l'UMP me donne l'occasion de prendre de ses nouvelles. Ce n'est déjà pas mal...
On apprend aussi le départ de Jean-Luc Roméro. Je le croyais déjà parti de l'UMP. Mais là on est sur qu'il part au PS. Mes amis socialistes vont être heureux, les voilà à faire de l'ouverture eux aussi.
Authueil a raison de dire que ces dépits sont à mettre sur le compte des listes régionales bouclées, et des rancœurs qui en découlent. Mais bon, à la différence de mon copain Peuples, je n'arrive pas à en tirer une conclusion politique. Simplement parce que ces départs ne sont pas, pour moi, une information.
L'UMP perd régulièrement des adhérents depuis 2007. Autour de 200000 aujourd'hui. En décembre 2007, il y avait 370000 adhérents... Hervé de Charette n'est qu'un de cela...
Alors on peut en rire, s'en moquer. Mais devons nous voir ce qui se passe au Modem, au Parti Socialiste ? En 2008, quelques mois après la présidentielle, il paraissait que le Parti Socialiste perdait 40% de ses effectifs. Et depuis ? Il n'étaient que 64 000 à jour de cotisations pour fin Septembre 2009...
Après, combien sont ils au Modem ? Au Parti Communiste ?
Finalement, ce n'est que de la politique. Celle qui fait que je n'ai plus envie ni n'adhérer à aucun parti, ni de suivre bêtement et béatement aucun homme ou mouvement politique. D'autres y croient. On est en période électorale, et c'est vrai qu'on revoit fleurir la pure politique militante. Sur des blogs, dans des discours. Je me demande des fois si certains blogueurs engagés et intéressés politiquement croient vraiment ce qu'ils écrivent...
Et même au delà des blogueurs. Chez la campagne reprend. Certains soutiens de Georges Frêche se permettent de traiter d'extrême droite des personnes situées un peu moins à gauche qu'elle sur le bel échiquier politique. Au début, ça énerve. Douloureusement même, quand on se sent plus ou moins visé.
Puis après, le n'importe quoi de la situation fait sourire... Mais quand même. C'est ça, la politique ?
Non, les pires aspects de la politique reprennent leurs droits. Alors oui... Hervé de Charette peut quitter l'UMP. Mais est ce vraiment bien important ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte