Magazine Emarketing

La crise a fait mûrir les annonceurs sur le web

Publié le 08 décembre 2009 par Broynette

digitas-vivaki-etude

Voici le baromètre des investissements digitaux avec le bilan 2009 et les perspectives 2010 réalisé par Digitas.

On parle de crise, on parle donc de changement dans les modes de consommation, de communication. Cette crise aura marqué de manière significative le marché de la publicité et l’année 2010 risque d’être semblable en terme d’investissement. En 2009, 11% des annonceurs ont réduit leurs dépenses sur le web et 18% ont annulé tout leur budget internet. Je ne sais pas quelles sont leurs agences mais elles doivent être dans un mode old school car pour ne pas réussir à vendre et surtout recommander du web il ne faut vraiment pas être bon, après on va me dire que c’est la faute de l’annonceur (sûrement) ! Couper tout le web alors que c’est le seul média qui est en croissance me fait penser qu’il y a encore des « vieux cons » à la tête de certains annonceurs !

Point positif on coupe dans les budgets du web mais il y un fort report des médias classiques vers le web. Pour 56% des annonceurs, c’est le média préféré lors des réarbitrages en fin d’année. L’étude résume très bien l’intérêt d’investir sur ce média «La réactivité, le retour sur investissement, le coût intrinsèque»

On reste encore sur des stratégies classiques comme de la refonte de site, fidélisation ( e-mailing)  même si on parle de planning stratégique sur cette 2ème partie de l’année 2009 ! Victoire, la strat, la prospective prennent enfin de l’ampleur sur le web. Autre bonne nouvelle sur ce 2ème trimestre de l’année, les médias sociaux prennent enfin de l’ampleur et cette « tendance » devrait se confirmer sur 2010 en revanche le display, le search et l’affiliation devraient baisser. Il ne faut pas oublier que la création de contenu et la production vidéo sont aussi des leviers qui ont été utilisés au cours de cette fin d’année.

Pour seulement 43% des annonceurs, Internet est une «priorité au même titre» que les autres enjeux marketing et 44% prévoient de conserver des dépenses stables par rapport à 2009, «Les investissements digitaux vont se maintenir sur l’année 2010 et se traiter de façon plus rationnelle par rapport aux problématiques de l’entreprise», indique l’étude.

J’hallucine encore sur le 43% des annonceurs, on devrait être 80% des annonceurs considèrent le web comme une priorité !

Vous pouvez découvrir l’intégralité de l’étude ici


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Broynette 171 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte