Magazine Finances

Résistances au changement ou rupture consommée ?

Publié le 08 décembre 2009 par Pierrotlefou

Il semblerait que la crise ait causé des gros dommages, car elle n’est pas terminée la crise, n’en déplaise aux promoteurs de la méthode Coué, malgré quelques signes positifs récents de reprise et quelques clignotants verts qui commencent à se rallumer.

Des dégâts dans le secteur financier ? C’est certain. Des dégâts dans le pouvoir d’achat ? Aucun doute, non plus. Mais là où la crise a fait les plus gros dégâts et même le préjudice le plus grave, c’est dans l’entreprise et dans les rapports entre les salariés et les employeurs. A se demander si le pacte social n’a pas volé en éclats. Entre ces acteurs qui régissent la vie économique de notre pays, c’est le désenchantement, le désamour, le divorce, la rupture.

Un récent sondage paru dans les Echos nous montre que le climat de confiance s’est transformé en atmosphère de défiance dans les entreprises puisque 84 % des salariés interrogés sont persuadés que leurs intérêts et ceux des dirigeants ne vont pas dans le même sens. Altedia, l’auteur de cette intéressante étude, constate un « désinvestissement du collectif » et un « repli individualiste ».

Manque de reconnaissance, déshumanisation des rapports, outils et méthodes de management à bout de souffle, démotivation et manque d’implication, sentiment d’être obligé de travailler vite et mal, règne du court-termisme, impression d’isolement pouvant conduire à des issues tragiques, tels sont les maux des grandesentreprises d’aujourd’hui. Pour regagner la confiance et l’adhésion des salariés, un long travail de reconquête des dirigeants est à entreprendre. Faudra-t-il attendre la fin de la crise pour l’initier ?

Pierre Zimmer


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrotlefou 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine