Magazine Ebusiness

Soirée Oxatis à Châteauroux

Publié le 08 décembre 2009 par Philippe Delage

Après mes déboires avec la CCI de Châteauroux ou plutôt avec l'un de ses intervenants, c'est Indre Initiative sous la volonté du dynamique Jean Louis Dupont, qui avait quand même été séduit par la proposition de la société Oxatis de venir faire une présentation du E-Commerce dans ses locaux.

Nous nous sommes donc retrouvés hier soir une quarantaine de personnes autour d'Isabelle Ceccaldi d'Oxatis, de la banque Crédit Mutuel et de 2 partenaires locaux : AB-Prod et El Technologies. Apparemment cela faisait un petit moment qu'une présentation n'avait pas réunit autant de monde et d'après les personnes présentes, la soirée fut passionnante. La grande majorité étaient intéressées par le E-Commerce mis à part une commerçante qui y voit une concurrence déloyale ramenant tout aux sites offrant des produits moins chers, ce qui anima un peu le débat et permit un échange d'idées. Non !!! Le E-Commerce n'est pas que pour les produits bas de gamme, bien au contraire et les intervenants qui accompagnaient Isabelle l'ont bien démontré. C'est sans doute la possibilité pour des petits commerçants perdus au fin fond des bois de sortir de l'anonymat, qu'ils vendent des chaussettes en crin de cheval à 20 euros la paire ou des confitures de pissenlit à 35 euros le pot. C'est aussi la rareté du produit qui leur fera vendre avec succès sur Internet. Ceux qui ne voient pas cela sont exactement comme ceux qui étaient réfractaires à l'arrivée de l'automobile ou de l'avion au siècle dernier. Il faut au contraire s'adapter au monde qui avance car nous ne pouvons pas l'arrêter.
Même si près de 50 000 sites sont actifs en France à ce jour, cela représente un très faible % de nos entreprises. Il y a encore du chemin a faire pour rattraper les 200 000 sites anglais, sans parler bien sur des américains...
Ce qu'il fallait retenir entre autres, c'est que tout le monde peut aller vendre sur la toile où tout reste a faire, il suffit de trouver son créneau et de se lancer. Là où pour une boutique en dur, il faut payer un pas de porte, un loyer, des charges d'électricité, de personnels... dans le E-Commerce, vous pouvez vous lancer à moindre frais et c'est sans doute là, son meilleur atout.
La présentation a durée deux bonnes heures et s'est clôturée par l'apéritif traditionnel du combattant. Cela faisait un moment que je n'étais pas venu à une réunion et j'avoue que celle ci m'a donné envie d'y revenir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Delage 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog