Magazine Football

Actu club | Point de non retour pour Cissokho ?

Publié le 08 décembre 2009 par Dredge

La source citée précédemment n'est pas connue pour être d'une réelle objectivité et d'une fiabilité à toute épreuve. Néanmoins, il était difficile de croire le staff et le président concernant la justification de l'absence contre le LOSC d'Aly Cissokho, annoncé blessé. Résumé des évenements de ces derniers jours.


Des révélations gênantes ?

Le jeune latéral gauche a peut-être payé sa sortie médiatique lors du point presse d'avant match. Interrogé sur les propos tenus lors de la réunion interne de milieu de semaine, l'ancien défenseur du FC Porto avait contre toute attente rasasié de révélations croustillantes un auditoire qui n'en demandait pas moins pour remplir les colonnes de la presse nationale.

Coupable de ne pas avoir tenu sa langue, le joueur aurait agacé son coach et une partie du vestiaire, qui auraient vu dans ses révélations une véritable trahison.


Un altércation Cissokho / Vercoutre ?

Dans un climat délétaire, la situation se serait envenimée à l'entraînement vingt-quatre heures avant la rencontre comptant pour la 16ème journée de Ligue 1. LyonCapitale explique que Rémy Vercoutre se serait vexé après qu'Aly Cissokho l'ait chambré après un but, lors d'un simple exercice devant les cages. Les deux hommes, qui en seraient venus aux mains, ont dû étre séparé par des coéquipiers afin d'apaiser la situation.

Un évenement qui aurait touché psychologiquement le jeune latéral gauche, qui touché aux adducteurs aurait refusé ensuite de se rendre à Lille. Claude Puel aurait fini par le convaincre, et le natif de Blois aura finalement pu suivre la déroute lyonnaise depuis les tribunes du stade de Villeneuve d'Ascq.

Le président clos les débats ?

Ce lundi, en marge de la présentation de l’assemblée ordinaire et extraordinaire statuant sur les comptes 2008/09 d’OL Groupe, le président rhodanien Jean Michel Aulas a tenté de faire taire toute suspicion sur une éventuelle affaire Cissokho : "L'affaire Cissokho n'est pas une affaire. Il a ressenti une blessure samedi, on a essayé de voir si on pouvait le récupérer jusqu'au dernier moment. Il n'y a pas d'histoire, les histoires sont celles de ceux qui les écrivent et c'est bien dommage parce que Lyon mérite du respect".

Reste à chacun de faire son véritable avis. Un seul constat peut-être néanmoins tiré : L'absence contre Lille du latéral gauche a été hautement préjudiciable à l'Olympique lyonnais ce week end.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dredge 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines