Magazine Humeur

Père Daniel-Ange, Elève la voix, Joyeux apôtre du Roi! 3

Publié le 08 décembre 2009 par Walterman

Voilà donc Jean passant de sa vie monastique à sa vie apostolique, de sa vie de solitude à sa vie missionnaire. Ou plutôt : passant d'une phase à l'autre, d'une étape à l'autre d'une même existence terrestre. Après avoir vécu le mystère du silence, il reçoit le ministère de la parole. De manière visible et tangible, il est mis au service du peuple de Dieu. Un service particulièrement typé, qui lui est absolument propre.

Jean vit une paisible et constante alternance entre ces plongeons en Dieu et ses bains de foules. Entre le silence en Dieu et la parole aux pauvres.

Toute la journée, du lever du jour au soir tombant, Jean prêche sans relâche. Il baptise à tour de bras. Sont ainsi touchés des hommes, des femmes, des jeunes par milliers et milliers. Mais la première étoile apparue, il se retire un peu plus haut dans les rochers sauvages, pendant que les foules rentrent à la maison ou bivouaquent le long du fleuve. En attendant le lever du jour, où il se remettra à baptiser.

Comment ne savons-nous ? Tout simplement parce que Jésus lui-même l’a vécu. Si souvent il se retire la nuit en des lieux solitaires pour y prier son Père (Luc emploie un verbe qui désigne une action constante, fréquente). Si malgré la présence de ces foules, Jésus arrivait à le faire sur les routes de Galilée et de Judée, combien plus Jean a pu le vivre, lui qui demeure à la lisière du désert et n'en franchit pas le seuil.

La nuit entière, Jean s'abîme en prière. Il prie pour chacun de ceux qu'il a baptisés dans la journée. Il prie déjà pour tout ceux qu’il va baptiser demain. Il intercède autant qu'il intervient. La nuit, c'est le temps de l'intercession. Le jour, le temps de la mission...

Les nuits, il parle à Dieu. Les jours, il parle de Dieu. Les nuuits, il pleure sur son peuple qui va refuser d'accueillir celui qui vient. Le jour, il sème à pleines mains la joie de Dieu dans les cœurs.

Il y a un lien étroit entre ces larmes de Jean au long des nuits, et la paisible joie qui rayonne sur son visage au long des jours. C'est parce qu'il pleure avec Dieu sur le péché de son peuple, qu'il peut rayonner cette lumière joyeuse de la miséricorde.

Jean me fait penser à saint Dominique et ses longues nuits de prière sur la colline de Fanjeaux, entre deux tournées apostoliques. Il me fait penser au petit pauvre d'Assise se retirant des nuits entières dans les grottes, le long de la vallée de Riéti, entre deux villages évangélisés avec ses petits frères.

Jean inaugure cette bienheureuse alternance de toute une lignée de contemplactifs qui feront d’elles le rythme même de leur vie : un rythme pour aimer !

Comme il est beau de voir Jean au milieu des rochers rouges, sous le grand ciel étoilé ! Non loin, au pied des collines, il peut voir ces petits feux le long du Jourdain. Autour de chaque feu, il devine un groupe de personnes qui se préparent à écouter la suite de son enseignement, et à recevoir à leur tour ce baptême auquel ils n'ont pas encore pu accéder, tant s’étirent les files d'attente ...

Emergeant de sa longue nuit de contemplation est intercession, chaque matin, il est comme Moïse sortant de l'attente de la réunion : tant son visage resplendit, il faut se voiler les yeux pour l'approcher ! Ne vient-il pas de parler avec Dieu, comme un ami avec son ami ?

Jean est l'illustration magnifique du prophète et de l'apôtre, tracée par Jean-Paul II :

« Avoir la personnalité d'un homme qui, comme le Christ et les grands apôtres et prophètes, vit tout seul au sommet d'une montagne, et pénètre par ses yeux d’aigle jusque dans les profondeurs du mystère de Dieu. Et qui redescend ensuite, lumineux et ardent, pour transmettre le message et la grâce divine jusqu’aux frontières extrêmes de l’activité humaine » (Vienne, 15 septembre 1982).

(à suivre)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Walterman 1547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine