Magazine

A l’aide les Zumains, les Violences Sociétales (suite)

Publié le 08 décembre 2009 par Caryl

Il en faut du courage pour vivre en France, dans une société de « Sachants » et leur super organisation de critères, de règlements, de formalités, de quotas et de procédures. 
Une société de « Sachants » Enarques, qui nous concoctent une société molle et sans aspérités où la seule chose que l’on attend de nous, est de consommer!



Et puis, parfois, lorsque l’on ne répond pas aux critères, alors là, le système montre son nez, un système de déshumanisation ou ce n’est ni l’homme, ni l’élévation de l’homme vers l’HOMME, qui est au centre des préoccupations, mais le fric, le ratio, la case administrative… dans laquelle on vous aura coché…ou gommé !

Dormez bonnes gens, l’Etat veille !

Des technocrates avec secrétaires, portables vissés à l’oreille et chauffeurs, carburent dur pour vous créer un pseudo matelas de protection… contre tout … et même contre vous-même… 

Demain…vous aurez juste besoin de temps à distraire pour, en vrais rats de laboratoire, enfiler le labyrinthe des contraintes administratives…queue au guichet, attente au téléphone, disques nasillards….
tapez un, tapez deux, tapez trois… paperasserie … et la friandise de la subvention, sera prête à tomber…
Un peu de patience les gars, le lendemain ou les jours suivants, elle finira bien par tomber…

Pendant que vous dépenserez toute cette énergie, votre cerveau s’atrophiera et ne sera même plus capable de penser aux solutions nécessaires pour affronter la vie. La Vie en scope et en couleurs. Vous vous en réfèrerez à la chance avec le loto ou le tiercé ou à pas de chance, mais en tous cas, plus à vous-mêmes. 
D’ailleurs, vous perdrez l’estime de vous-même, mais ce n’est pas grave, on vous paiera des calmants ou même des psys pour oublier tout ce dont vous rêviez de devenir.

Et il est fort probable que le terreau sociétal ne vous permette même plus d’épanouir votre créativité et votre imagination au service de vos rêves car tout est bâti pour que vous soyez dépendants.



Antoine (de Saint Exupéry) disait, que :


« La qualité d’une Civilisation, se mesure, non pas à ce qui est fourni aux hommes mais à ce qui leur est demandé. »


On ne vous demande RIEN, bonnes gens, on ne vous demande que de vous tenir tranquilles !

La France est devenue le pays des solidarités administrées qui créent de l’irresponsabilité et tuent les solidarités naturelles…
Car bien évidemment si l’on vous pompe la moitié de ce que vous gagnez, pour distribuer des RMI comme des popcorns à l’entracte, vous n’aurez plus rien à foutre de la misère du voisin.

Ni de la dévastation (réelle) du pauvre type courageux, qui aura passé 20 ans à trimer, et donné tout son jus à une entreprise, dont les patrons n’ont strictement rien à foutre et qui de toutes façons sera délocalisée ou dépecée parce qu’on produit moins cher ailleurs.


Ailleurs où il n’y a pas encore toutes ces saloperies d’aide et où, les hommes sont pauvres, exploités, certainement, mais où se sont des hommes debout !

Les seules solidarités étatiques que je trouve acceptable, sont le RSA, Revenu de Solidarité active, l’Allocation adulte handicapé et la CMU (couverture maladie universelle). 
En fait, je ne sais pas comment ont fait nos parents pour nous élever sans toutes ces aides…Il faut dire qu’on était peu malades, la marche, la natation, la lecture, les veillées familiales…

En attendant, la Société Française se délite.

On n’encourage plus le Citoyen !
 On encourage le consommateur !


D’ailleurs le grand indice de satisfaction aujourd’hui est l’indice de la Consommation des Ménages.

Ah si l’indice de consommation des ménages est au plus haut, on est sauvés bonnes gens, on est sauvés ! Pourvu d’ailleurs que l’on consomme pour les fêtes pour oublier que l’on épuise la planète à fabriquer un tas d’objets inutiles qui nous rendrons dépressifs…
Mais si l’indice de consommation des ménages, va, tout va ! C’est le critère absolu des économistes et gouvernants qui nous dirigent pour la santé de la Société… 
On juge de la bonne santé d’une famille et donc d’un pays, sur le mode uniquement consommatoire…

Résultat…et je peux vous dire que les grandes surfaces me donnent la nausée, au lieu d’emmener toute la famille marcher et pique-niquer, sac à dos dans la joie, l’effort et la bonne humeur, on assiste le samedi à la ruée des familles, peu aisées, sous cultivées, dans ces maudites grandes surfaces, à qui remplira le plus les caddies, de cochonneries industrielles souvent, inutiles voire dangereuses

!!!
Le tout avec des armées de bambins qui geignent et fondent en larmes, pour avoir la dernière bêtise vue à la télé, sans laquelle bien sûr, totalement formatés, ils s’estimeront très malheureux !


Adultes qui se tapent dessus, violences domestiques, viols, agressions…la Société n’en peut plus d’offrir des indicateurs de mauvaise santé.

Familles monoparentales, adolescents à la dérive, retraités seuls et puis, fragilisés… abandonnés pour finir dans des mouroirs appelés « Maisons de retraites » parce que leurs enfants, empêtrés dans les contraintes complexes de cette société et leur égoïsme qu’ils tiennent pour sacré, seront incapables d’imaginer des solutions pour s’occuper de leurs vieux parents…


Alors 15 000 personnes âgées, ceux que l’on appelle, les vieux, lors d’une grosse canicule, préféreront se laisser glisser sans boire, dans la torpeur de la chaleur, plutôt que de retourner à leur solitude glacée…

France où vas- tu ?

Le fait d’ailleurs, cette année de canicule, en 2003, qu’un grand nombre de personnes âgées soient mortes dans des maisons de retraite, indique sans appel, la motivation et l’envie de vivre qui règnent, dans ce genre d’établissement

!!!

Car rien ne remplacera jamais une douce tendresse familiale et un verre d’eau servi au bon moment, et ce soin attentif, né de la peur de perdre ceux qu’on aime, parce que l’amour, tout au long d’une vie, aura été privilégié sur toute autre forme de priorités.



En réponse à cette mortalité effroyable, ils ont prévu administrativement …des climatiseurs …pour la prochaine canicule

!!!
Ah les cons
!!!

C’est le manque d’amour qui tue et pas la chaleur, sinon toute l’Afrique mourrait !

Et Marrakech ne verrait plus un seul vieux !

A l’aide les Zumains !

N’y a-t-il donc plus personne de censé pour s’apercevoir que l’on va dans le mur

???



La France est le pays des Solidarités administrées…Un modèle pour certains…
Certes, elle a crée un matelas contre toutes sortes d’engeances, 
mais elle a tué l’Homme.


L’Homme avec ses ressources propres…


L’Homme avec son cœur…


L’Homme avec son courage…


L’Homme avec sa créativité et sa débrouillardise naturelle pour survivre…


L’Homme avec sa compassion, son empathie, sa solidarité…


L’Homme des Mermoz, des Guillaumet, des Saint Ex, l’Homme de Terre des Hommes…



La Civilisation arrogante, du dur, de l’objet, du plastique, du béton, de l’informatique, la civilisation du complexe et déshumanisé, nous a rendus paradoxalement mous et impuissants :



Mous des mouvements de l’âme, mous du courage, mous de la créativité. 
Ce sont les mous, les faibles et les perdus, qui tapent aujourd’hui dans la France de 2009… sur plus faibles qu’eux, par frustration de s’être correctement réalisés et faute d’avoir été éduqués à exprimer leurs émotions.


L’Ecole, cette machine à produire du citoyen qui a remarquablement éduqués nos aînés, l’Ecole est cassée, elle tente d’instruire, elle n’éduque plus. 
Elle ne produit que des élites, calibrées pour reproduire le Système…et des chômeurs ou de futurs chômeurs…

A l’aide les Zumains !


Vous serez toujours plus nombreux à fuir droit devant vous. 
Et probablement…à vouloir vous expatrier.

Les articles suivants pourraient vous intéresser :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Caryl 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog