Magazine Médias

Un lundi chez Laurent Ruquier (Radio-Lagardère)

Publié le 09 décembre 2009 par Pensezbibi

Laurent Ruquier à Montreux

La phrase d’Anna Karina à Jean Paul Belmondo refit surface ce lundi, jour de repos de BiBi : «Qu’est-ce que j’ peux faire ? J’sais pas quoi faire ?» BiBi commençait à s’ennuyer ferme jusqu’à ce qu’il apprenne qu’à Montreux (Suisse), Laurent Ruquier et la Radio-Lagardère étaient de passage au Miles Davies Hall pour l’émission «On va s’gêner!» (ce lundi 8 décembre de16h à18h30). Si Radio-Lagardère ne vient pas à BiBi (qui, depuis longtemps, a perdu de vue cette radio), BiBi ira donc à Radio-Lagardère.

Surprise : derrière la table du podium, BiBi retrouve une partie de l’ex-équipe TV de «On a tout essayé». BiBi se demande d’ailleurs où pourraient bien se recaser les co-équipiers de Laurent si le Boss venait à se fâcher avec eux. Pierre Bénichou prendrait certainement une retraite dorée, Caroline Diamant deviendrait bénévole dans le 16ième, Steevy Boulay serait garçon à tout faire ou placeur dans les meetings UMP, Titoff toucherait peut-être le RSA et Fabrice Eboué relancerait ses bouées de secours en direction de Djamel Debouzze.

Ce qui frappe dès la première demi-heure de l’émission, c’est l’omniprésence de coupures publicitaires. Insupportables ! BiBi, malheureux, se raccrochera cependant aux questions posées aux auditeurs puisées probablement au répertoire culturel de «Questions pour un Champion» (mais en pire). Avec cette devinette pour exemple : «Avec qui Jean-Paul Huchon posera à Copenhague ?» Il parait que le Candidat socialiste va se faire photographier avec Arnold Schwarzenegger. BiBi aurait rajouté : «Arnold, l’Autrichien et Jean-Paul l’Autruchon» mais il n’était pas derrière le micro.

Pierre Bénichou, ex-grand intellectuel, reconverti dans l’Ostentation médiatique, se réveillera pour accaparer la parole et chanter un refrain de Charles Trenet avec l’Invité-Mystère (Jacques Plessis, échotier au Figaro): «Je t’attendrai à la porte du Garage». BiBi, lui, entendit plutôt : «Je tâte André à la porte du garage».

Les blagues soporifiques (de Q de préférence) n’ont évidemment aucune tonalité politiquement incorrecte (On est sur Radio-Frère Lagardère surveillée par Jean-Pierre Elkabach). Ne nous attendons donc pas à de l’Humour Guignol, à l’apparition d’un Didier à la Porte du studio, aux répliques mitraillette d’un toujours magistral Régis Mailhot. Pas non plus à la finesse d’un Vincent Rocca ou aux extraits hilarants rapportés par un moqueur Eric Dussart (entendu ce jour dans l’émission «Le Fou du Roi» de France-Inter). Steevy Boulay éteint. Titoff à peine réveillé. Pierre Bénichou ailleurs. Caroline Diamant transparente. 16h à 18h30 : les heures de la sieste pour ce petit monde.

Et Laurent Ruquier dans tout ça ? Dans cette radio où l’autocensure sur le Politique est de mise, Laurent n’est plus vraiment le Laurent-le-Magnifique qu’il était parfois à ses débuts. Mal à l’aise, il fut déçu par l’assistance peu nombreuse. C’est qu’en Helvétie, on n’écoute ni les muezzins, ni Europe 1. Et il est bien difficile de sauver les meubles avec une telle langue de bois. La prochaine fois, BiBi ira écouter les «Grosses Têtes» de Philippe Bouvard sur RTL. Mais il lui faudra probablement beaucoup plus que le reste de la semaine pour s’en remettre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pensezbibi 210 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine