Magazine

military_recruiting.jpg

Publié le 01 novembre 2007 par Hugo Jolly

military_recruiting.jpg

Le recrutement militaire dans les écoles est une méthode vieille comme le monde pour trouver des jeunes recrues pour l’armée. Après la fin de la conscription militaire obligatoire, l’armée américaine à commencé à faire ses campagnes de recrutement dans les écoles secondaires, les collèges, les centres commerciaux, bref, tous les endroits fréquentés par les jeunes entre 16 et 25 ans.

L’armée canadienne utilise aussi cette méthode. Lorsque vous étiez au secondaire ou au Cégep, vous vous souvenez sûrement de ces militaires qui offraient des stickers, des crayons et des vidéocasettes pour vous inciter à «travailler à temps partiel pour les forces canadiennes». Les gens ne sont pas dupe aussi facilement. Ils le voient qu’ils vont être utilisés pour des manoeuvres impérialistes avec lesquels ils ne sont pas d’accord. L’opposition à la guerre canadienne en Afghanistan est très forte, elle l’est aussi chez les jeunes. Le problème est que les étudiants au secondaire ne sont pas organisés et n’ont pas de matériel pour répondre aux recruteurs. Pour le Cégep, c’est une autre affaire.

Au Cégep de Sainte-Foy, des étudiants du comité de mobilisation ont nuit aux activités des recruteurs. Ils se sont couchés par terre, habillés en militaire, pour ainsi empêcher les soldats de faire leur propagande au kiosque. Il s’agissait du collège militaire de Kingston, en Ontario.

Depuis le mois d’août, le mouvement anti-guerre s’est répandu dans les cégeps, où il y a campagne contre le recrutement militaire. Des écoles secondaires ont aussi interdit aux militaires de venir faire de la propagande aux jeunes. Nous ne pouvons que saluer une telle décision !

Armée, hors de nos écoles ! Armée, hors de nos rues !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte