Magazine Politique

Le MODEM nouveau est arrivé, demandez le....

Publié le 08 décembre 2009 par Gilles74
Le  modem  nouveau  est  arrivé!   Le  nouveau  livre Rouge , pardon  orange du basque  est  enfin  arrivé.   des  propositions  certes, mais  les  quelles?   Une  analyse bien  faite  de  la  situation  et  des  conséquences  du  marasme  que  connaissent  trop  de  Français  dans  leur  vie  quotidienne surtout  pour  tous  ceux  qui n'ont plus   ou  ont  perdu  leur  emploi (4,9 millions  de  personnes  inscrites  à l'ex ANPE) aux  quels  il  convient  d'ajouter  les  centaines  de  milliers  de  salariés  qui  ont bénéficié   de  l'emploi  partiel  (changement  sémantique  hier  nous  disions  de  chômage  partiel) les  privant  pour  certains  de  plus  de 20%  de  leurs  revenus  (déjà maigres) sur  l'année écoulée.   Pleurer  avec toutes  les  "pleureuses"   est  trop  facile et semble  devenir  du  théâtre  grec.  D'autres  à  gauche  le  font  bien  mieux   que  le  MODEM  en  étant  beaucoup  plus  crédibles  que  les  bobos  qui  cherchent  à  comprendre.   Mais la vacuité  de  ce  programme réside  dans  l'absence  totale de  l'exposé  des  causes  réelles concernant  la  FRANCE.    Comme  tout  un  chacun le  capitalisme  boursier  est  pris  pour  cible , comme  s'il   pouvait  exister  en  marge  du  capitalisme  lui  même.    Aucune  approche  sérieuse et  argumentée  sur  les  causes qui  doivent  être impérativement  mises  en  lumière  afin  de  proposer  les  réformes nécessaires.    l'aspect  fondamental  de  notre  société  réside  dans les  dépenses  structurelles   de  l'état,  du  dérapage  des  engagements  financiers  pris  tant  par  la  gauche  que  l'ex  RPR  (et  l'UDF )  au  pouvoir  au  cours  des 30  années  dernières.    dépenses  structurelles  qui  résident tous  les  experts  le  savent  sur des dépenses  de  fonctionnement déséquilibrées si   elles  sont mises  en  perspectives  avec les  moyens  financiers  dont  nous  disposons. (54% de  prélèvements  obligatoires  déjà  atteints)   or  ces  dépenses  sont  avant  liées  au  paiement des  rémunérations   des  fonctionnaires  qui  ont  été  recrutés   de  manière  inconsidérée. près  de  deux  millions  de  plus  depuis 1981.   or  ces  fonctionnaires  ne  peuvent  être  remerciés y  compris  avec les  restrictions  budgétaires  engagés  depuis  deux  ans. (au  rythme   actuel  plus  de 50 ans  seraient  nécessaires)   leur  emploi  est  leur  seule  garantie  sur  l'avenir.   certes  la  gauche a  dépensé  sans  augmenter  les  impôts, mais  la  droite  diminue  les  impôts  (ou  essaye)  sans  pour  autant  avoir  le  courage  de  diminuer  les  dépenses  structurelles.    Que  faire,  sortir  de  cette  logique  fermée, et débuter  une  troisième  voie, celle  que  les  hauts  fonctionnaires  du  pays  se  sont  toujours  ingénié à  refuser.   Créer  les  véritables  conditions  de  création  des  emplois. vouloir  un travail  pour  tous  n'est  qu'une  incantation,  dire  comment  y  parvenir est  de  la  politique,  de  la  vraie  politique  et  non l'insipide  texte  qui  nous  est  donné à lire.   Souhaitons  que  les  autres  partis  dont  le  PS  s'inspire  de  ce  texte  afin non  pas  de  le  plagier dans  sa  littérature socio  économico  populaire,  mais  qu'ils  abordent  enfin  les  vrais  problèmes  ceux  là  mêmes  qui  seraient  de  nature  à  rendre  l'espoir  aux  FRANCAIS:    comment  créer  les  emplois  qui  nous  manquent  et ceux  que  nous  perdrons  de  manière  inéluctable  au  cours  des  trois années  à  venir. ??    tout  le  reste n'est  que  du  BLA BLA  BLA  comme  dit  le  petit  peuple.  (tout  aussi  respectable  que  le  "grand")   lire: http://www.mouvementdemocrate.fr/vie-du-modem/telechargement/Le_Projet_Humaniste_6-12.pdf

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gilles74 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines