Magazine Football

L'avis du Siou après Nancy - Stade Rennais

Publié le 13 décembre 2009 par Sr35
Logo-Stade-Rennais-copie-1.jpgStade Rennais 35 vous propose une chronique traitant différemment de l'actualité rennaise.Ecrites par Siou, ces chroniques traitent généralement des après-matchs du Stade Rennais, de l'actualité des semaines précédentes, mais aussi de retours sur les parcours d'anciennes gloires du club "Rouge et Noir". Cette semaine, retour sur le match de Ligue 1 de la seizième journée, et la victoire du Stade Rennais FC sur le rival régional, le FC Lorient (1-0).


Bonjour à tous ! Match extrêmement décevant que celui de ce samedi 12 décembre 2009. D'abord, on était dans un stade de "seulement" 16 000 personnes où l'on a très peu entendu les supporters du Stade Rennais ; ensuite, on jouait contre une équipe mal en point chez elle, puisqu'ayant encaissé trois défaites d'affilée à domicile avant le coup d'envoi ; plus tard, nous étions dominés comme l'impossible par de valeureux Nancéens, emmenés par un Féret en feu qui a organisé tout le jeu lorrain en artiste du ballon rond qu'il est ; et finalement, nous avons gagné ce foutu match, grâce à un but contre son camp de Traoré et un but de Marveaux venu d'ailleurs. Incapables de faire le jeu alors que l'on est quand même censé être une des meilleures équipes du championnat et l'emporter face à une équipe pourtant solide mais victime de pas moins de trois coups du sort (un but contre son camp, un pénalty raté, un carton rouge), chapeau ! On a vraiment été pathétiques, et loin de montrer quelque chose de niveau L1.
Je voudrais donc remercier tout d'abord ce cher Damian Macaluso et son sublime "hijo de p***" envers l'arbitre ; je voudrais remercier ensuite Nicolas Douchez pour ses nombreux arrêts qui nous ont sauvé à maintes reprises ; je voudrais remercier enfin Sylvain Marveaux pour son but magnifique : notre ailier gauche confirme de match en match pour notre plus grand bonheur. Les deux derniers joueurs que j'ai cité ont pour moi été les seuls à sortir du lot, et sans eux l'on serait sans doute rentrés avec une belle valise. D'où mon coup de gueule du jour : messieurs les joueurs, vous êtes des professionnels. Arrêtez de vous regarder le nombril, et plantez les buts qu'on attend, réalisez votre travail défensif et collectif si marquer n'est pas votre rôle. Jouez ensemble, bordel ! N'oubliez pas que vous n'êtes à l'origine que des salariés dans une entreprise, et que si vous avez un salaire illogiquement élevé, vous devez quand même faire votre boulot ! Et ça commence par une belle victoire mercredi à Monaco.
Autres faits de cette soirée, les retours de Jérôme Leroy après plus d'un mois d'absence, et surtout, vraiment surtout, de Jimmy Briand, après neuf longs mois loin des terrains : aussi, j'ai bien ri quand j'ai vu ce cher Monsieur Leroy déclarer qu'il avait trouvé le temps loin des terrains particulièrement long ; donc, un mois c'est long. Et neuf mois, ça vaut quoi alors ? Une balle dans la tête ? Oui, j'ai trouvé cette remarque piquante pour notre Jimmy, qui n'a d'ailleurs pas toujours prolongé et qui va bientôt nous ni**** en quittant un Stade Rennais qui ne récupèrera pas un centime en cas de départ l'été prochain, s'il n'y a pas de prolongation de contrat de signée. Alors, Monsieur Briand, certes vous avez fait le bonheur des supporters en signant votre retour sur les terrains de L1, et s'il vous plaît, resignez pour au moins un an. D'accord, Dréossi vous a empêché de rejoindre Paris, mais ne vous vengez pas en punissant tous les supporters qui vous soutiennent. Alors, s'il te plaît Jimmy, resigne pour une saison. Au moins pour les fans.

Je vous remercie de m'avoir lu. Cette chronique n'est pas du même type que les précédentes, car je souhaitais vraiment faire passer mon message. Elle est donc réellement moins analytique que les autres semaines, mais l'actualité de cette semaine fait tout son contenu. A bientôt sur Stade Rennais 35 !

Siou

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sr35 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines