Magazine

augmentation-salaires-france.jpg

Publié le 01 novembre 2007 par Hugo Jolly

augmentation-salaires-france.jpg

Voici un excellent texte trouvé sur le site de Solidarité Ouvrière.

Ainsi l’Assemblée Nationale s’est penchée, enfin, sur la question des salaires. Non, il ne s’agit pas du SMIC qui n’a pas été revalorisé l’été dernier… mais du salaire de Sarkozy. De 8.300 euros actuellement, le président sera payé 19.000 euros mensuels dès janvier. Reconnaissons lui qu’il applique ses promesses électorales puisqu’il parlait de “gagner plus”. Bien sûr, ce n’est ni pour les ouvriers ni pour les autres travailleurs, mais pour lui-même !

Clicanoo, dans son édition du 31 octobre, publie quelques propos de prolétaires de la Réunion. Bernard, RMiste. «Moi, je vis avec 400 euros par mois. Si on ajoute ça aux allocations familiales, ça nous fait à peine un Smic pour une famille de quatre personnes.» Joseph, au chômage : «Sarkozy vit aux frais de la princesse sous les ors de la République, il ne paye ni eau, ni électricité, ni téléphone, il roule, voyage, mange, dort, s’habille, passe des vacances gratis… Et 8 000 euros, c’est pas suffisant ? C’est se moquer des chômeurs et des précaires que de réclamer plus. 8 000 euros, c’est de l’argent de poche pour lui.» Alain, syndicaliste, est tout aussi prolixe dans ce registre : «Quand les camarades font des semaines de grève pour obtenir moins de 50 euros d’augmentation, les grands patrons et le gouvernement trouvent que les travailleurs exagèrent, mais quand le président de la République réclame près de 12 000 euros d’augmentation d’un coup, ils trouvent ça normal. On marche sur la tête, les gars !»

Oui, on marche sur la tête en régime capitaliste ! Les fins de mois de plus en plus difficiles pour les travailleurs et les chômeurs, et des riches de plus en plus riches. A remarquer quand même l’argumentation pour justifier cette hausse de 140% du salaire : il s’agirait tout d’abord d’aligner le salaire du président sur celui du premier ministre. Tiens… quand on parle «d’aligner» les retraites du public sur celle du privé, c’est jamais 37,5 annuités pour tous, mais une dégradation pour tous ! Il faut croire que l’alignement vers le bas ce n’est bon que pour les travailleurs, pour les bourgeois par contre c’est l’alignement vers le haut ! Même chose lorsqu’on nous parle de «s’aligner» sur les salaires des chefs d’Etat européens ! Pour les travailleurs, quand on nous parle «d’alignement» sur d’autres pays européens, c’est pas pour aligner, par exemple, le SMIC dans tous les pays sur celui du Luxembourg (1.570 euros mensuels) !

Sous la Commune de Paris, en 1871, une des premières mesures étaient que les délégués élus touchaient un revenu égal au salaire ouvrier moyen. Voilà une mesure que nous, travailleuses et travailleurs, devront prendre le jour où nous renverserons l’Etat bourgeois. Mais en attendant, cette hausse de 140% du salaire de Sarkozy justifie d’autant plus que l’on se batte pour nos salaires.

Le SMIC à 1500 euros nets maintenant ! 300 euros pour tous !

Source: BESAC, Pascal. «C’est pas le salaire de Sarkozy qu’il faut augmenter», Solidarité Ouvrière, 31 octobre 2007, http://communisme.wordpress.com/2007/10/31/cest-pas-que-le-salaire-de-sarkozy-quil-faut-augmenter/.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog