Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions: Semaine 14, les matches de 16h et le SNF

Publié le 14 décembre 2009 par Sixverges
Sautons aux conclusions: Semaine 14, les matches de 16h et le SNF
Un après-midi tranquille sauf pour la NFC et un Sunday Night digne d'un jeu vidéo...
Rams 7 – Titans 47
Ouch. Le pauvre Keith Null a connu un départ cauchemardesque contre le Tennessee, se faisant intercepter 5 fois dont une pour un touché de 45 verges. Chris Johnson a marqué 2 touchés par la course ainsi qu'un autre sur une longue passe de 69 verges en première demie. Les Titans reviennent presque dans la course aux séries avec une fiche de 6-7 mais ce sera très très difficile pour eux alors qu'ils affronteront les Dolphins la semaine prochaine. Le temps va manquer. Pour ce qui est des Rams, ils attendent que cette horrible saison se termine.
Chargers 20 – Cowboys 17
Un étrange match qui s’est déroulé en deux parties. Le premier acte, du début jusqu'au quatrième quart, nous a offert un match serré avec un avantage assez marqué aux Chargers pendant toute la première demi entre-autre. De belles passes de Rivers et des courses soutenues de L.T. ont permis au San Diego de s’en tirer avec une avance de 10-3. Le troisième quart a été l’affaire des Cowboys qui ont pu égaliser la marque grâce à une longue séquence de 99 verges culminant au touché de Miles Austin. On sentait que le momentum avait peut-être migré vers le Dallas. Lors de la séquence suivante des Chargers, on a pu voir que la défensive du Dallas gagnait les batailles dans les tranchées. Puis survint la vilaine blessure à Demarcus Ware qui a stoppé le match pendant de longues minutes. À la reprise, les Chargers ont rapidement transformé un 3 et 7 en touché après quelques jeux. Les Cowboys étaient aussi flat qu'un 7up pendant une gastro. Une autre longue drive pour le placement de Kaeding est venu sceller le tombeau des Cowboys. J'avoue que les Chargers sont bien équipés en attaque mais je ne les vois tout simplement pas aller loin en série.
Raiders 13 – Redskins 31
Jusqu’au troisième quart, on a eu droit à un bon match entre Jason Campbell et Bruce Gradkowski. Avec une marque de 17-13 pour les Skins, tout était possible. Mais le Brad s’est blessé au genou et on a vu réapparaître le burlesque Jamarcus Russell sous les hués nourris de la foule. Évidemment, les chances des Raiders de rester dans le match venaient d’imploser. Russell y est allé d’une performance habituelle pour lui : plusieurs sacks, une interception et un fumble . Cet homme ne devrait jamais plus jouer au football dans la NFL.
45 Eagles – Giants 38
On a eu droit à un match Techmo Bowl entre les Eagles et les Giants. On s’enlignait tôt dans le match pour une varlope des Eagles, eux qui menaient 14-0 après 6 minutes après avoir retourné un ballon échappée de Brandon Jacobs pour un touché. Les Giants ont répliqué avec 10 points sans riposte dont un long touché de 68 verges d’Hakeem Nicks. On avait un match et on pensait bien que les Giants avaient repris le haut du pavé mais ils ont accordé 17 autres points au deuxième quart dont un juteux long retour de punt de Desean Jackson pour un TD.
Les Giants, en retard 30-17 à la demie ont entamé le 3ième quart en marquant 2 touchés d’affilés, un sur une courte course de Jacobs et l’autre sur un autre long jeu de Dominick Hixon. Malheureusement pour eux, la défensive n’a pas fait le travail dans cette demie et les revirements ont été coûteux. Mais encore plus, c’est le playcalling des Giants qui aura possiblement coûté le plus cher dans cette 2ième demie. Beaucoup trop de jeux au sol alors que les Giants auraient pu continuer à dominer par la voie des airs. En fait, trop de draw à Jacobs et Bradshaw qui n’arrivaient pas à décoller pour de bons gains ont ralenti les Géants. Résultat, ils n’ont jamais plus prendre les devants et dicter un peu plus le tempo du match par la suite. Donovan McNabb a bénéficié d’une protection ridiculement efficace de sa ligne offensive, lui permettant plusieurs fois de rejoindre ses receveurs sur des longs jeux. En fait, c’est surtout un pass rush inexistant des Giants qui a donné de longues secondes au quart des Eagles pour faire ses passes.
Cette victoire combinée à la défaite des Cowboys permet aux Eagles de respirer un peu au sommet de la NFC. Les Boys vont passer la semaine à se faire dire qu’ils puent en décembre et les Giants pourront s’auto-flageller pour une saison qui leur échappe de plus en plus.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines